Maturité/récolte

Surveillance et lutte contre le puceron cendré (fréquent, peu nuisible si hiver rigoureux ; nuisible si hiver doux)

Biologie 

Les aptères sont jaunâtres à la mue ; une sécrétion cireuse leur donne un aspect gris cendré. Ils sont pourvus d'antennes, de pattes et de cornicules plutôt courts. Individus regroupés en colonies serrées.  

attaque de pucerons cendrés sur feuille de colza

guide pratique les insectes du colzaLes prélèvements de nourriture et la salive toxique des pucerons cendrés ne sont pénalisants que si les attaques sont précoces (hiver doux) et que les colonies de pucerons cendrés se densifient, provoquant des avortements et de l’échaudage en fin de cycle ce qui est plus fréquent dans le Sud et l’Ouest de la France.  

 

Stade sensible Piégeage Vol Seuil

De la reprise de végétation au début de la maturation (G4)

Observation sur plante Temps chaud et sec 2 colonies/m²

Intervention 

Une intervention limitée aux bordures, en zones infestées, est fréquemment suffisante. 

L’application d’un pyréthrinoïde contre méligèthes ou charançon de la tige peut avoir un effet sur les pucerons et contrarier efficacement le développement des jeunes colonies. Aucune résistance du puceron cendré aux insecticides n’est connue à ce jour.

- Document à télécharger :