Chargement en cours...

Stratégies herbicides sur lin oléagineux : conseils pour la campagne 2020-2021

Les grands principes de la lutte antigraminées

antigraminées linEn situations de forte infestation de graminées et/ou présence de graminées résistantes, réaliser un désherbage de présemis incorporé avec Avadex 480, à compléter en cas de graminées sensibles par un antigraminées foliaire (AGF) en végétation. 

Les efficacités sur ray-grass et vulpin, fortement affectées par la résistance aux inhibiteurs de l’ACCase (“fop”, “dime” et “den”) sont parfois meilleures pour la cléthodime. Mais attention, la fréquence de la résistance progresse, d’où l’intérêt de l’application en pré-semis, parfois seule façon de contrôler les graminées.

En lin d’hiver : attention à la sensibilisation au gel des antigraminées foliaires 

  • Dans les zones à hivers froids (Centre, Nord et Est), les antigraminées ne doivent pas être utilisés avant la sortie d’hiver car ils sensibilisent la culture au froid. 
  • Dans les zones à hivers plus doux (Sud-Ouest, Ouest), l’application d’un antigraminée à l’automne est possible uniquement en cas de concurrence précoce. 

En général, il est conseillé de le positionner en sortie d’hiver.

  Pré-semis incorporé Antigraminées foliaires de postlevée Commentaires Coût (€/ha)
Très forte infestation graminées-graminées résistance Lin oléagineux d'hiver déconseillé
Moyenne à forte infestation graminées AVADEX 480 3kg/ha

AGF si nécessaire

Ex : CENTURION 240 EC/OGIVE/SELECT 0,5 l/ha + huile

En zone à hiver froid : privilégier des applications d'AGF de sortie d'hiver si possible (1). Sensibilité ou gel accrue, d'autant plus avec l'emploi de produit antidicotylédones avant. 50 à 80
Faible infestation graminées - AGF si nécessaire 30

(1) Cf conditions d'utilisation des produits antigraminées foliaires dans les documents à télécharger.

Les grands principes de la lutte antidicotylédones

lutte antidicotylédones sur linLe lin est une culture très sensible aux phytotoxicités.  

La lutte contre les dicotylédones passe par les produits à base de bromoxynil (EMBLEM FLO) et de bentazone (BASAGRAN SG). Il est important de souligner que le stade des adventices lors de l’application est le critère principal à prendre en compte pour s’assurer le spectre le plus large possible et la meilleure efficacité du mélange. La précocité d’intervention est donc primordiale. Il est conseillé de viser un stade adventice (application sur adventices très jeunes, stade cotylédons à 4 feuilles maxi) plutôt qu’un stade du lin.  

L’ajout d’huile peut apporter un plus sur des adventices aux stades plus développés, mais peut sensibiliser d’autant plus les plantes au gel (non recommandé dans les zones soumises aux gels précoces). Ce programme imposé par la perte du SPELEO entraîne quelques contraintes quant à l’utilisation des anti-graminées foliaires, toujours dans un souci de sélectivité. En l’absence de données suffisantes, il semble préférable de reporter ces applications en sortie hiver lorsque cela est possible. 

Enfin, dans ce type de programme, la plus grosse impasse technique reste les véroniques. Les désherbages tardifs, dans les conditions préconisées ne donneront pas satisfaction. 

Le mélange EMBLEM FLO 0.4 + BASAGRAN SG 0.4 est satisfaisant, tant que l’intervention est réalisée sur de très jeunes adventices.

Postlevée précoce

Stade adventices juvéniles

Stade 1 à 2 cm du lin

Coût (€/ha)

Rattrapage sortie hiver (1)

Reprise de végétation de la culture et des adventices si nécessaire

Coût (€/ha)
EMBLEM FLO 0,4 l/ha + BASAGRAN SG 0,4 kg/ha 37 à 41 Dicotylédones classiques (renouées, matricaires, seneçons, mourrons) EMBLEM FLO 0,4 l/ha + BASAGRAN SG 0,4 kg/ha 37 à 41
Gaillet, crucifères GRATIL 20 g/ha 18
Gaillet et autres dicotylédones, dont crucifères EMBLEM FLO 0,4 l/ha + GRATIL 15 à 20 g/ha 26 à 35
Chardons, laiterons, matricaires LONTREL SG 0,174 g/ha + huile (possible localisé sur ronds) 42
Rattrapage antigraminées si nécessaire - voir paragraphe lutte antigraminées  

Actions en cours pour retrouver une solution efficace sur lin d’hiver

Terres Inovia et la société FMC attendent une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le produit ALLIE SX via une extension d’AMM pour usage mineur (art51 du REG 2009/1107).

Il y a d'autres moyens de gérer les mauvaises herbes. Pour cela, il faut se renseigner sur les leviers agronomiques disponibles pour le lin.

- Documents à télécharger :