Maturité / Récolte

Stocker son lupin

Contrairement à la féverole ou au pois, les graines de lupin ne contiennent pas d’insectes pouvant émerger durant le stockage.

Il est important de maîtriser l’humidité et la température des graines de lupin pour assurer une conservation de longue durée :

  • En présence importante d’impuretés, procéder au nettoyage pour éviter tout risque de développement de moisissures.
  • Si les graines ont une humidité inférieure à 20 %, et à condition qu’il n’y ait pas de résidus d’adventices, une simple ventilation à air ambiant permet de ramener les graines à 14-15 % d’humidité pour les conserver entières.
  • Si la récolte est plus humide, deux solutions possibles :
    • le séchage à air chaud ;
    • l’inertage en cas d’autoconsommation des graines : la graine est broyée et stockée dans un silo hermétiquement fermé comme pour l’ensilage. Le dégagement de CO2 dans le silo dû à la fermentation des graines suffit à assurer leur conservation.