Floraison / Remplissage des gousses

Pyrale des haricots : observer les gousses

Biologie

La pyrale des haricots (Etiella zinckenella) est un insecte de l'ordre des lépidoptères (papillons). Après une première génération dans les légumineuses sauvages (ex. : robinier faux acacia), les deux générations suivantes s'attaquent au soja et couvrent la phase de formation et de remplissage des gousses. Après éclosion la larve pénètre rapidement dans la gousse bet la chenille se nourrit des graines en cours de remplissage.  

Pyrale des haricots

Observée pour la première fois sur soja en 2003 dans un secteur centré sur la région d’Agen (Lot-et-Garonne), la pyrale des haricots a gagné progressivement l’ensemble de la zone de production de soja du Sud-Ouest. 

Après s’être nourrie des graines de soja, la chenille sort de la gousse en perçant un trou (diamètre 1 à 2 mm), tombe sur le sol, puis s’y enfonce pour se nymphoser ou entrer en diapause larvaire  

Dégâts

Trou pyrale

Dans la zone de présence, une forte proportion des parcelles peut être concernée. Cependant, les attaques étaient globalement faibles dans trois quarts des cas et le plus souvent localisées sur les bordures. Les pertes de rendement peuvent être importantes sur certaines parcelles en particulier les parcelles non irriguées.  

La qualité visuelle et la capacité de conservation des graines sont altérées. Par contre, la teneur en protéines n'est pas affectée. 

Conseils et moyens de lutte 

La larve pénétrant rapidement dans la gousse après éclosion, les solutions à base de bactéries Bacillus thuringiensis ne sont pas assez efficaces.  

Une irrigation bien conduite constitue la meilleure parade.  

Sur les parcelles où des attaques de pyrale ont été observées, il est conseillé de : 

  •   déchaumer derrière le soja pour augmenter le taux de mortalité des cocons de pyrale, 
  •   labourer ensuite pour limiter les sorties d'adultes de la première génération.