Implantation

Réussir son implantation pour limiter la pression des maladies du pois

Un pois bien implanté sera moins vulnérable aux maladies, en particulier les maladies racinaires.

Par ailleurs, il est indispensable de respecter les dates et densités de semis préconisées.

Les semis précoces sont en effet plus exposés à certaines maladies, en particulier l’ascochytose et la bactériose. Un couvert trop dense induit un microclimat favorable aux maladies aériennes (ascochytose, mildiou, botrytis). Ne pas semer trop dense permet de limiter le développement végétatif du couvert et ainsi de réduire les risques.