Préparation de campagne

Lutter préventivement contre les maladies du pois

Une fréquence de retour de 5 à 6 ans minimum est conseillée pour réduire les risques de maladies.

ascochytose sur feulles poisLe choix variétal et le traitement de semences sont également deux leviers particulièrement importants pour limiter le développement de maladies aériennes.

Les variétés récentes, plus hautes et à bonne tenue de tige (peu sensibles à la verse) sont à privilégier car elles permettent de créer un microclimat moins favorable aux maladies aériennes (ascochytose, mildiou, botrytis,..) au sein du couvert.

Les variétés les plus résistantes au froid seront par ailleurs moins sensibles à la bactériose (les blessures occasionnées par le froid favorisant le développement de la maladie).

Le traitement de semence (WAKIL XL, 0,2 kg/q) permet une protection efficace contre les fontes de semis (Pythium sp, Rhizoctonia solani, Fusarium sp) et les attaques précoces de mildiou (Peronospora pisi), particulièrement dommageables.

Ascochytose sur feuilles de pois.