Maturité / Récolte

Le rendement du pois d’hiver

Pois hiver à maturité

Un rendement en pois de 45 à 60 q/ha 

Le rendement du pois est de 45 q/ha en moyenne française sur ces dernières années. Les seuils de rentabilité varient selon les régions : de 35-40 q/ha dans les terres superficielles du Sud-Ouest à 50-55 q/ha dans les limons profonds du Bassin parisien, soit 10-15 q/ha au-dessus du rendement local du colza.  

Certaines variétés, comme ENDURO, peuvent même atteindre ou dépasser 60 q/ha dans les secteurs les plus favorables.  

Élaboration du rendement 

Une même densité quel que soit le taux de ramification  

Les essais densité ont montré que l’optimum économique est le même, que les variétés ramifient peu ou beaucoup. Il est donc inutile d’augmenter la densité de semis pour les variétés qui ramifient peu. En revanche, à faible densité de peuplement (< 50 plantes/m²) les variétés qui ramifient le plus sont les moins pénalisées.  

Exemple: le taux de ramifications est généralement plus élevé qu’en pois de printemps, notamment pour les variétés comme JAMES ou GANGSTER.  

Durée de floraison 

La durée de la floraison dépend en grande partie de l’alimentation en eau de la culture.  

  • en cas de bonne alimentation en eau (sol profond et temps assez pluvieux) : 8 étages sur 9-10 en fleurs portent effectivement des gousses ;  
  • en situation de stress hydrique important : sur 5 étages de fleurs, seulement 4 peuvent porter des gousses.  

Poids de 1000 graines 

En pois, pour une même variété, le PMG (Poids de 1000 graines) varie peu, sauf dans les situations extrêmement sèches où il peut être assez fortement réduit ou en cas de forte pression ascochytose en fin de cycle. Le rendement dépend donc essentiellement du nombre de graines formées.  

Composantes optimales pour un bon rendement 

Exemple avec la variété ENDURO  

  • Objectif de rendement : 60 q/ha  
  • PMG récolte : 200 g  
  • Nombre de graines récoltées : 3000 graines/m²  
  • Nombre de plantes/m² : 70  
  • Nombre d’étages fructifères : 6 à 9  
Le PMG des pois d’hiver est nettement plus faible que celui des pois de printemps. Il est compris entre 170 et 200 g selon les variétés. La production de pois d’hiver en nombre de graines/m² doit donc être supérieure à celle du pois de printemps pour obtenir le même rendement (q/ha).