Remplissage des gousses

Identifier la présence de maladies racinaires de la féverole

Plusieurs pathogènes peuvent provoquer des maladies racinaires (Fusarium spp, rhizoctonia solani, Pythium spp, Phoma spp, Phytophtora spp, Macrophomina phaseolina). Les symptômes apparaissent courant mai. Des plantes isolées ou en foyers prennent une couleur vert pâle, noircissent et/ou flétrissent. Si l’attaque est précoce et sévère, les plantes sont nanifiées. Une nécrose en “traits de plume” marron-rouges à noires peut se développer et se propager sur les racines, qui noircissent et se dessèchent.

maladies racinaires féverole

En cas d’attaque de Fusarium oxysporum (flétrissement vasculaire), les racines peuvent paraitre saines mais le système vasculaire présente une coloration rouge à noire.

Les attaques précoces perturbent la croissance et le développement des plantes. Le nombre de gousses, la taille et la qualité des graines peuvent être affectés. Aucune lutte chimique n’est disponible.