Chargement en cours...
Période hivernale

Gestion agronomique des adventices en pois

Le pois est sensible à la concurrence des adventices. Par conséquent, il est conseillé de préférer les parcelles propres pour y cultiver du pois. Si une parcelle est laissée moyennement propre par le précédent, on privilégiera la mise en place d’une féverole sur cette parcelle.

pensée et coquelicot dans une parcelle de pois

Pensée et coquelicot dans une parcelle de pois.

Approche préventive

La maîtrise des adventices en pois passe avant tout par la prévention :

  • Varier les cultures dans les rotations (avec éventuellement des prairies, particulièrement pour l’AB) et utiliser des semences propres
  • Le faux-semis pour diminuer la pression des adventices : la technique du faux-semis permet de diminuer le stock des graines d’adventices dans le sol. Veiller à ne pas trop affiner un sol sensible à la battance.
  • Choix de la variété : une variété capable de couvrir rapidement le sol (hauteur, port, biomasse…) favorise l’étouffement des adventices.
  • Passages mécaniques à l’aveugle : la herse étrille ou la houe rotative passées en prélevée limitent les risques d’infestation en début de cycle.

Les mesures préventives, mais également curatives, sont importantes car le salissement de fin de cycle est fréquent dans le pois, lorsque sa biomasse végétale s’éclaircit. Or cette concurrence tardive impacte le rendement du pois.

- Document à télécharger :