Maturité / Récolte

Diagnostiquer les maladies sur capitule du tournesol à maturité

maladies du tournesol

La contamination par le phomopsis s’effectue depuis une bractée ou d'une des petites feuilles du dos du capitule. Une tache beige-brun, d’abord arrondie devient triangulaire en progressant vers la crosse du capitule.

Le phoma se manifeste par une tache noire arrondie, plutôt sèche, entourant la crosse du capitule. Ces attaques peuvent être à l'origine d'une dissémination du champignon par les semences, le champignon étant capable de s'installer dans la coque et dans l'amande.

En fin de cycle, le sclérotinia qui a envahi tout le capitule peut produire entre les graines un abondant mycélium blanc qui évolue en une grille de sclérote. La destruction des tissus du capitule laisse tomber au sol les graines et les sclérotes, seul subsiste les fibres formant un « balai de sorcière ». Cette évolution est très dépendante de la pluviométrie de fin de cycle et est à l’origine des pertes de récolte les plus importantes en France.

Le mycélium du botrytis provoque une pourriture beige se recouvrant de spores grises qui, suivant sa précocité, peut envahir l’ensemble du capitule, face fleurie comprise.

En cas de fortes attaques de verticillium, le diamètre du capitule est fortement réduit : nombre de graines et poids de mille graines sont fortement affectés. Les graines peuvent être contaminées.