COLZA D'HIVER

Désherbage du colza : attention à la phytotoxicité et au manque de sélectivité

Le colza peut présenter des symptômes suite à l'application de certains produits ou à un mauvais rinçage de cuve après un traitement sur céréales :

  • Produits à base de clomazone
  • Produits à base de dimétachlore, métazachlore et dmta-P à pleine dose
  • Mauvais rinçage de la cuve

 Produits à base de clomazone

1. Symptômes sur cotylédons - 2. Symptômes sur feuille

La clomazone, matière active intéressante sur colza, peut, dans certaines conditions, conduire à l'apparition de symptômes de phytotoxicité se traduisant à l'automne par un blanchiment de feuilles, plus rarement de plantes entières. Dans la très grande majorité des situations, les symptômes ne sont que passagers et sans incidence sur le devenir de la culture.

Parmi les facteurs susceptibles d'accroître le risque de phytotoxicité, on peut citer :

  • des précipitations marquées dans les 2-3 semaines suivant le semis, surtout si elles s'accompagnent d'un temps frais peu poussant,
  • des sols filtrants ou "froids",
  • des semis tardifs : dans ce cas, limiter la dose de clomazone, voire éviter d'utiliser cette molécule,
  • une certaine sensibilité variétale,
  • des phytotoxicités résultant de l'application tardive de certaines sulfonylurées sur le précédent céréale.

Produits à base de dimétachlore, métazachlore et dmta-P à pleine dose

1. Manque de sélectivité de chloroacétamide à dose pleine suite à un abat d'eau - 2. Déformation de feuilles

Des produits tels que ButisanS (Sultan , etc..), Novall, Springbok, ou l'association Springbok + Novall peuvent manquer de sélectivité à dose pleine. Les symptômes (du stade cotylédons à 1-2 feuilles), peu fréquents, se manifestent à l’occasion de pluies importantes sur des sols filtrants. Les plantules perdent toute leur vigueur, elles sont vert foncé et anthocyanées. Des nécroses de radicelles voire de l’hypocotyle sont visibles (symptômes type « fonte de semis). A l’exception de très rares cas de disparition de plantes, les symptômes disparaissent rapidement. Quelques déformations de feuilles (stade 2-4 feuilles) ont été observées avec Springbok, sans incidence.
Parmi les facteurs susceptibles d'accroître le risque de phytotoxicité, on peut citer :

 

  • des précipitations marquées dans les 2-3 semaines suivant le semis ;
  • des sols filtrants ou "froids" ;
  • des semis tardifs.

En situation de sol filtrant (sables, limons), limiter la dose (Sultan 1,5 l/ha, etc…) ou fractionner l’application (ex : Novall 1,5 en prélevée, 1 l/ha en postlevée précoce).

Nettoyer sa cuve est indispensable entre les traitements céréales et colza

Avant une intervention sur colza suivant un désherbage sur céréales, le pulvérisateur doit être soigneusement nettoyé.
L'usage de l'eau seule pour nettoyer la cuve après traitement est très insuffisant pour les sulfonylurées à l'exception des produits à formulation SX (DuPont Solutions) employés seuls, sans mélange. Les produits ont en effet la capacité de se fixer sur les parois et les tuyauteries. Ils seront remis en solution lors de l'usage du pulvérisateur pour les interventions sur colza avec des produits de type antigraminées foliaires ou insecticides (formulation avec solvant). Utiliser un nettoyant pour pulvérisateur est donc indispensable pour un nettoyage efficace. Pour choisir le produit, se conformer aux conseils des firmes sur l'étiquette du produit. Par exemple, Végénet et All Clear® Extra sont conseillés par les firmes DuPont et Bayer CropScience.

Symptômes constatés sur colza

Un mauvais rinçage après l'application de sulfonylurées sur céréales peut provoquer :

  • un tassement et une réduction importante de la biomasse
  • des avortements des siliques ou des altérations
  • un allongement de la floraison ou une refloraison
  • une récupération limitée
  • une tige très raide et cassante

L'incidence sur le rendement de tels phénomènes est importante, allant dans les cas les plus graves jusqu'à la destruction de la culture.

Il existe d'autres moyens de gérer les mauvaises herbes et il est important de se renseigner sur ces leviers agronomiques de gestion des dicotylédones en colza.