Chargement en cours...
Pause hivernale

Colza : surveiller l’apparition de maladies

Phoma  

Dès la sortie de l’hiver, une nécrose au collet peut apparaître et conduire, dans les cas les plus extrêmes, à la rupture du collet et au dessèchement des plantes par défaut d’alimentation. 

nécrose au collet du colza à cause du phoma

Cylindrosporiose 

Crevasse transversale, liégeuse, plus ou moins profonde avec déformation de la feuille du côté attaqué. Un traitement fongicide peut être effectué en reprise de végétation.  

colza attaqué par cylindrosporiose

Hernie des crucifères 

L’arrachage de pieds permet d’observer une déformation et un renflement des racines. Ces hypertrophies sont de forme et de grosseur variables. Les galles sont d’abord fermes (intérieur plein) et blanches, puis brunissent et se craquellent, puis pourrissent. La dégradation du système racinaire entraîne la mort de la plante dans la majorité des cas.   
Les symptômes observés sur les parties aériennes vont du flétrissement temporaire du feuillage, au cours de chaudes journées, à un défaut de croissance et à un rougissement des plantes infectées. Avant l’apparition des symptômes sur feuilles, la maladie peut déjà avoir progressé considérablement dans les racines. 

colza touché par hernie des crucifères

Dégâts hernie des crucifères

Attention aux risques de confusion de symptômes entre la hernie et les galles provoquées au collet par le charançon gallicole. Sectionner les galles :

  • si présence de galeries et/ou de larves, il s'agit du charançon gallicole
  • si l'intérieur de la galle est plein, compact, parfois un peu spongieux, mais jamais creux, il s'agit de la hernie des crucifères.

larves de charançons gallicolesDégâts hernie des crucifères

Coupe transversale de galles : charançon gallicole (à gauche) et hernie des crucifères (à droite)

Remplissez le questionnaire en ligne

Simple et rapide, il vous permet d'ajouter vos parcelles touchées par la hernie des crucifères à notre base de surveillance.