Campagne colza : réussir son colza en contexte très difficile est possible et cela s'anticipe dès le mois de juin

03 juin 2019

Paris, 3 juin 2019 - Le colza, culture incontournable de l'assolement dans de nombreuses régions, a été confronté à des échecs de levée à grande échelle l'automne dernier et à des dépérissements en cours de montaison au printemps, notamment dans les zones dîtes « intermédiaires » majoritairement constituées de petites terres argilo-calcaires. Des parcelles à bon ou très bon potentiel à floraison ont pourtant été observées dans ces mêmes secteurs.

Terres Inovia, s'appuyant sur ses expériences passées et ses observations, rappelle les bonnes pratiques d'implantation du colza dans ces zones de production, afin de permettre une levée précoce et homogène, des pieds vigoureux, une croissance dynamique et continue à l'automne, une reprise dynamique en sortie d'hiver et ainsi de limiter les risques. L'institut les rassemble en publiant un nouveau point technique « Réussir son implantation pour obtenir un colza robuste ».

Objectif : une levée précoce à croissance rapide, sans rupture d'alimentation jusqu'à l'hiver

Obtenir un colza robuste, résistant aux bioagresseurs ainsi qu'aux aléas climatiques, exige de définir dès le mois de juin les travaux à conduire pour semer le colza au début du mois d'août, dans de bonnes conditions de fraîcheur autour de la semence.

Différentes stratégies sont à mettre en œuvre :

  • Évaluer l'état de la structure du sol de la parcelle dans le précédent sur juin, afin de réaliser les travaux du sol adaptés le plus tôt possible après la récolte du précédent.
    • Dans un sol argilo-calcaire superficiel, si la situation est compactée en surface, privilégier un travail du sol superficiel sur 5 cm environ par deux passages croisés de disques, afin de préserver la fraîcheur du sol.
    • Dans un sol bien structuré, privilégier l'absence de travail du sol avec un semis direct du colza.
  • Semer avant une pluie annoncée dès début août, en cherchant le maximum de fraîcheur, quitte à semer plus profondément pour obtenir une levée et une croissance rapide jusqu'au stade de quatre feuilles et résister aux attaques d'altises adultes.
  • Semer le colza en association avec une ou plusieurs légumineuses, pour assurer au colza une nutrition minérale continue sans rougissement au cours de l'automne. Si le reliquat d'azote au semis est très faible, un apport mesuré de 18-46 en localisé au semis de 10 unités maximum est conseillé pour stimuler le colza au départ.
  • Viser de 25 à 35 pieds/m² selon la profondeur de la parcelle, soit une densité de semis comprise entre 40 et 50 graines/m² maximum.

Préserver les jeunes plantules de stress inutiles pour favoriser leur croissance rapide

Pour mettre en place un colza capable d'exprimer le potentiel de la parcelle et minimiser le risque financier :

  • Choisir une variété recommandée par Terres Inovia permet de bénéficier d'une génétique au profil agronomique adapté ; les traitements de semences proposés n'apportant pas de plus-value à la semence, ils représentent une dépense inutile.
  • Utiliser un désherbage de post-levée est une opportunité à saisir.

Dans le cas d'une faible pression graminée, un désherbage du colza associé fin novembre début décembre tout en post-levée (Mozzar seul ou en mélange avec Ielo) est possible pour un coût raisonnable : cela permet de ne pas engager les frais de désherbage sans garantie sur la levée du colza. Si la parcelle est propre, ce qui est parfois le cas, cela permet de faire l'impasse sur le désherbage ou de l'ajuster à la flore présente.

La protection insecticide seule n'est pas suffisante en cas de forte pression ravageur

Le développement des résistances aux insecticides exige de maximiser la robustesse de son colza puisqu'ils ne permettent plus de se prémunir des attaques en toutes situations. Cette protection doit être cumulée à un colza robuste, capable de faire face à des présences de larves d'altises ou de charançons parfois très importantes dans les feuilles ou le cœur de la plante.

Il est donc nécessaire d'optimiser ses pratiques afin de permettre : une levée précoce et homogène, des pieds vigoureux, une croissance dynamique et continue à l'automne, une reprise dynamique en sortie d'hiver. L'expérience et les conseils de Terres Inovia garantissent l'implantation d'un colza robuste capable de résister aux stress biotiques ou abiotiques.

Un suivi de campagne et des conseils opérationnels adaptés tout au long de la campagne

Terres Inovia rappelle qu'il diffuse tout au long de la campagne ses conseils pratiques et opérationnels, adaptés au contexte et à la situation de l'exploitation, pour réussir son colza, avec un accent particulier en zone intermédiaire cette année. Pour y accéder, il suffit de s'inscrire en ligne.

Contact presse : Tiphaine de Belloy - belloy@droitdevant.fr - Tel : +33 (0)1 39 53 01 10

- Document à télécharger :