Chargement en cours...

Aphanomyces : vérifier le potentiel infectieux de la parcelle avant l’implantation du pois de printemps

L’aphanomyces (Aphanomyces euteiches), ou pourriture racinaire du pois, est la maladie tellurique la plus préjudiciable sur pois. Elle est fréquente dans toutes les zones de production du pois, excepté dans les sols très calcaires comme les craies de Champagne, mais le pourcentage de parcelles touchées ainsi que les niveaux de contamination de ces parcelles sont très variables.

aphanomyces pois

Le pois peut être cultivé sans risque dans de nombreuses situations, mais ce risque doit toutefois être évalué au préalable. Le test biologique de potentiel infectieux (PI), réalisé à partir d’un échantillon de sol, est donc recommandé avant chaque culture de pois, quels que soient le nombre de pois cultivés dans la parcelle et l’année de culture du dernier pois. Il peut être effectué à tout moment de l’année, afin d’anticiper et de prévenir le risque. Le résultat du test est donné selon une échelle de 0 (pathogène non détecté) à 5 (risque très élevé). Des recommandations sont associées afin de préserver le rendement de la culture et l’état sanitaire du sol ; elles concernent principalement le type de pois (hiver ou printemps) qu’il est possible de cultiver, et le choix des légumineuses de la rotation.

Choix du type de pois en fonction du PI de la parcelle

Le pois de printemps, très sensible à l’aphanomyces, ne doit pas être cultivé dans une parcelle dont le PI est supérieur à 1.

Interprétation du test aphanomyces

Interprétation de test aphanomyces

Choix des légumineuses de la rotation en fonction du PI de la parcelle

Afin de préserver l’état sanitaire des sols et de contrôler le développement de la maladie, il est indispensable de raisonner la place des espèces et variétés de légumineuses dans la rotation, en tenant compte de leur sensibilité à la maladie et du PI de la parcelle.

choisir la légumineuse en fonction du potentiel infectueux de la parcelle

Obtenir un devis pour un test préditif de potentiel infectieux

Sensibilité variable des légumineuses à Aphanomyces

Attention : les conseils sur le choix des légumineuses qu’il est possible de cultiver en fonction du PI du sol ne sont valables que pour les variétés évaluées (des différences de sensibilité variétale pouvant exister au sein d’une espèce). Par ailleurs, il est possible de cultiver des espèces/variétés de légumineuses très résistantes comme la féverole dans des parcelles fortement contaminées. Toutefois, il convient de respecter les fréquences de retour et d’alterner si possible avec d’autres espèces résistantes afin de ne pas exercer de pression de sélection trop importante, ce qui pourrait conduire à une adaptation des souches.

- Documents à télécharger :