TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Hommage

Hommage à l'engagement pour la recherche et l'innovation de Xavier Beulin, président du Cetiom de juillet 2000 à décembre 2009. Nos condoléances à ses proches.

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Le guide de culture tournesol 2017 est arrivé !"

13 février 2017

Communiqué de presse diffusé par Terres Inovia à l'occasion de la publication du nouveau guide de cu(...)


Communiqué de presse : "Le guide de culture lin oléagineux 2017 est disponible !"

07 février 2017

Communiqué diffusé par Terres Inovia à l'occasion de la publication du Guide de culture lin oléagine(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Tournesol : ravageurs

Pucerons : lutte

Surveiller la culture par des visites répétées à partir de la levée et consulter les BSV

La présence des pucerons verts du prunier est révélée par un début de crispation du feuillage, qui se transforme ensuite en déformation (cloques). L'intensité des symptômes peut évoluer très vite, en cas de multiplication rapide des insectes.

Consulter le bulletin de santé du végétal (BSV) de votre région pour suivre l'évolution du risque.

Voir les BSV

 

Ne pas intervenir avant 10 % de plantes crispées :

- en dessous de ce seuil, l'attaque peut rester contenue ou cesser d'elle-même (conditions climatiques peu favorables, activité des organismes auxiliaires, ...) ;

- maintenir la surveillance : un traitement insecticide ne permet pas de contrôler une éventuelle reprise d'infestation par des vols d'ailés échelonnés.

Au-delà du stade B10-E1 (formation du bouton floral), les plantes deviennent moins sensibles au ravageur. Les populations de pucerons – qui cherchent toujours à se maintenir au plus haut sur la plante – commencent à péricliter (formations d'ailés qui essaiment) et s'installent difficilement sur le jeune capitule. La nuisibilité devient très faible et une intervention ne se justifie plus.

 

Attention au sclérotinia

Les piqûres de pucerons peuvent provoquer une crispation du feuillage si les plantes sont en croissance. Cette crispation est d'autant plus intense que la croissance de la plante est rapide.

Les crispations, favorables au maintien de l'humidité du feuillage, peuvent créer des sites favorables à la germination des spores de sclérotinia et aux attaques sur boutons, feuilles et tiges.

 

Produits utilisables pour lutter contre les pucerons en pulvérisations foliaires

Dernière mise à jour : février 2015

Produits

Dose d'emploi

du produit

Toxicité

*

Matières actives

Dose d'emploi

des matières actives

Coût

indicatif

€ HT/ha

Pyréthrinoïdes de synthèse

MAVRIK FLO, TALITA

0,3 l/ha

SC 

tau-fluvalinate

72 g/ha

16-17

Pyréthrinoïdes associés

KARATE K, OPEN, OKAPI liquide

1,5 l/ha

Xn

lambda-cyhalothrine + pyrimicarbe

7,5 + 150 g/ha

21-22

Carbamates

PIRIMOR G

0,5 kg/ha

T

pyrimicarbe

250 g/ha

31

* Toxicité de la spécialité commerciale : SC = sans classement ; Xn = nocif ; T = toxique

L'usage des insecticides est interdit dans les cultures en présence de fleurs ou d'exsudats. Avec dérogation, l'emploi est autorisé durant la floraison et/ou production d'exsudats en dehors de la présence d'abeilles. Attention, les abeilles sont susceptibles de visiter le tournesol avant la floraison en quête de nectar extra-floral (exsudat sur feuilles).

Lire attentivement les étiquettes et la documentation disponible pour voir si la dérogation est disponible. Respecter les recommandations d'emploi.

 

Des prédateurs efficaces contre les pucerons du tournesol

 1  2  3   

1. Larve de coccinelle (agrandir) - 2. Coccinelle adulte et pucerons (agrandir) - 3. Larve de syrphe et puceron (agrandir)

 

Les coccinelles (adultes et larves) et les syrphes (larves) ont une efficacité potentielle importante pour réduire les populations de pucerons. Leur activité est souvent importante en mai et juin, ce qui correspond à la phase végétative du tournesol, période de colonisation et de développement des populations de pucerons.

De nombreux autres prédateurs (chrysopes, hémérobes, punaises anthocorides et mirides, araignées, …) participent également à la régulation des populations de pucerons du tournesol.

Les pucerons font aussi l'objet d'attaques par des insectes parasitoïdes, essentiellement des hyménoptères, souvent peu nombreux. Les pucerons momifiés sont visibles en fin d'attaque, à la formation de capitules.

Avant d’intervenir avec un insecticide, il est donc important de vérifier la présence d’auxiliaires. En limitant les traitements notamment les plus tardifs (au moment de la croissance forte des populations d’auxiliaires), on peut profiter au mieux de leur action régulatrice.
N’intervenir que si la culture a atteint le seuil d’intervention fixé à plus de 10 % de plantes avec crispation. Les interventions les plus précoces limitent la destruction des auxiliaires. Ne plus intervenir à partir des stades 10 feuilles-apparition du bouton floral.

Le décalage entre une population de phytophages et des auxiliaires est normal (sauf installation préalable dans la même culture d'auxiliaires sur une autre population de phytophages). Les auxiliaires (type coccinelles et syrphes, assez spécifiques des pucerons) viennent s'installer sur les populations de pucerons en développement. Certaines années, les pucerons démarrent très fort tandis que les auxiliaires ne se manifestent pas rapidement, parce qu'ils ne sont pas nombreux dans le voisinage ou que leurs déplacements sont rendus difficiles par les conditions météo.

  

Publications

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Janvier 2017 : "Interventions de printemps : renforcer la résistance aux aléas"

Qualité des tourteaux de tournesol 2015

Qualité des tourteaux de tournesol 2015

Caractéristiques 2015, comparaison années précédentes

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Nouvelles technologies (Nouveauté)

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Réussir sa conversion en bio (Nouveauté)

Réussir sa conversion en agriculture biologique en grandes cultures


Toutes les formations