TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

L'Isle-Jourdain (32) Les Culturales 2018

06 juin 2018

L'Isle-Jourdain (32) Les Culturales 2018

Venez découvrir les innovations et échanger entre professionnels de l'agriculture -Badge d'accès à télécharger ici

Tous les événements

Actualités / Presse

Le rapport d'activité de Terres Inovia est disponible !

04 mai 2018

Le rapport d'activité de Terres Inovia sur l'ensemble de l'année 2017 est disponible.

Lire le rappo(...)


Communiqué de presse "Développement des oléo-protéagineux en agriculture biologique : tous les acteurs mobilisés et des projets qui avancent"

27 avril 2018

Paris, le 27 avril 2018 – Organisées chaque année par Terres Inovia - l’institut technique des profe(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Oiseaux

Oiseaux : méthodes de lutte au champ

Soigner l’implantation

La fenêtre de sensibilité des plantules de tournesol aux dégâts de pigeon ramier est étroite : environ 2 semaines de l’émergence à la première paire de feuilles. Les dégâts sont d’autant plus faibles que la levée est rapide et homogène. Semer dans un sol suffisamment réchauffé (8°C à 5 cm de profondeur), si possible en même temps que vos voisins.

Produits répulsifs

Les engrais foliaires à effets répulsifs utilisables en plein sur plantules montrent une efficacité limitée. Aucun produit répulsif n’est autorisé en protection de semences.

Resemis en dernier recours

Le resemis ou le remplacement par une autre culture peut être envisagé, mais après observation attentive des dégâts. En effet, les lésions des cotylédons ne portent pas à conséquence. La décision de resemis doit donc être basée sur les seuls manques.

Cultures de remplacement (PDF 33 Ko). Tableau mis à jour : février 2015.

Utilisation d’effaroucheurs

De nombreux modèles sont disponibles. Les techniques d’effarouchement utilisent des signaux visuels ou sonores. Le principal problème est l’accoutumance des oiseaux. Il convient de respecter certaines règles pour l’usage des effaroucheurs sonores, conformément à la réglementation.

 

Panorama des principaux modèles et de leur efficacité sur colombidés et corvidés en grandes cultures (22 ko)

Référentiel des fournisseurs (17 ko)

 

Conseils opérationnels

1.    Ne pas poser les effaroucheurs top tôt, mais juste avant le stade sensible : de l’émergence à première paire de feuilles.

2.    Ne pas hésiter à déplacer les effaroucheurs sur la parcelle tous les 2/3 jours.

3.    Pour les effaroucheurs sonores faire varier les signaux et les intervalles de diffusion.

4.    Observer le paysage avoisinant les cultures attaquées pour orienter les effaroucheurs en direction d’une alimentation alternative (comme des feuilles vertes, des baies, des glands, etc.).

5.    Envisager une combinaison d’effaroucheurs peut réduire l’accoutumance telle que l’utilisation de canons à gaz associés aux ballons/cerfs-volants ou associés aux moyens pyrotechniques par exemple.

En fin de cycle, des dégâts importants mais localisés

Les déprédations sont globalement plus rares qu’à la levée et peuvent être occasionnées dès le début de la maturation par certains mammifères. Récolter tôt, dès que la maturité est atteinte, est la seule parade pour limiter les prélèvements de graines par les oiseaux.

 

En savoir plus

Protection du tournesol contre le gibier et les oiseaux - Plaquette de la Chambre d'agriculture des Pays de la Loire (604 ko)

Publications

Qualité des graines de tournesol 2016

Qualité des graines de tournesol 2016

2016 : teneur en huile en retrait par rapport aux 3 dernières années

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Nouvelles technologies

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Réussir sa conversion en bio

Les bases techniques et agronomiques pour réussir les grandes cultures en agriculture biologique


Toutes les formations