TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

21 novembre 2017

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

Beaune - RTR Nord et Est Le 21 novembre 2017

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Le semis de colza associé à des légumineuses : une des clefs pour l'essor de cette filière bio dans le Sud-Ouest"

17 novembre 2017

Paris, le 16 novembre 2017 – Cultiver du colza en agriculture biologique c’est possible ! En plaçant(...)


Communiqué de presse : "Appel à candidature pour le label Digifermes"

15 novembre 2017

Créé en 2015, le label Digifermes® compte aujourd’hui 3 fermes expérimentales. Il ouvre un nouvel ap(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Tournesol : ravageurs

Limaces : surveillance et lutte

Surveiller les limaces avant la levée

• Eviter les sols creux, motteux, riches en argile, avec des résidus de récolte en surface. Prévoyez une préparation de sol adaptée.

• Vérifier la présence de limaces avant le semis en période de pluies, par observation directe en début de journée ou par piégeage.

Détecter la présence des limaces

Par piégeage. Cette solution est la plus efficace car elle permet, dans le même temps, de dénombrer les limaces. Il suffit de disposer un abri sur la surface du sol (carton plastifié, tuile, soucoupe plastique, planche, etc.) ou, mieux, un véritable piège à limaces. Différents modèles de pièges existent : INRA (photo), De Sangosse ou Bayer.

Il faut cependant prendre quelques précautions :

• avant la pose des pièges, les humidifier à saturation par un trempage préalable ;

• ne pas arroser le sol au moment de la pose pour avoir une vision du risque tel qu'il est au moment de la pose du piège ;

• poser les pièges la veille du relevé, de préférence en soirée pour éviter le dessèchement qui se produit dans la journée, face aluminium visible au-dessus du piège ;

• ne pas déposer d’appâts ;

• relever les pièges le lendemain matin avant la chaleur.

Par application localisée d’antilimaces à base de métaldéhyde (pas de phosphate ferrique qui laisse le temps aux limaces de s’enfouir avant de mourir) la veille du relevé. Le lendemain matin avant la chaleur, la présence de limaces mortes renseigne sur l’activité de la nuit écoulée. Mais avec cette technique, il est difficile de se fier totalement à la présence des cadavres : en effet, certaines limaces peuvent malgré tout s’enterrer ou, si l’observation est réalisée plus tardivement dans la journée, se dessécher si elles sont petites ou être consommées par des prédateurs.

Par observation directe des limaces actives sur le sol humide en surface, avant qu’il ne fasse trop jour avec les mêmes réserves que pour l’application localisée d’antilimaces.

Si nécessaire, traiter dès le semis

Les pertes de plantules à la levée sont irréversibles. La nuisibilité de l'attaque diminue très rapidement avec l'affirmation de la levée, l'étalement des cotylédons et le renforcement de l'hypocotyle.

Si une attaque est attendue, intervenir au moment du semis ou juste après : disperser un granulé antilimaces, bien réparti à la surface du sol. Dans tous les cas, le traitement doit être effectué avant que le tournesol ne germe.
Même en cas de traitement au semis, la surveillance de toutes les parcelles doit être assurée à la levée, en cas de sol humide en surface ou de pluie.Le traitement sera renouvelé si nécessaire.

Lorsque l'inter-rang est important, une application localisée peut être envisagée, en bande suffisamment large sur la ligne de semis.

Eviter les traitements inutiles.

En agriculture biologique, les antilimaces à base de phosphate ferrique IRONMAX PRO® ou  Sluxx HP ® peuvent  être utilisés en dernier recours. Intervenir dans les situations où le risque apparaît important au moment du semis, avant la levée des plantes.

Bien choisir son produit antilimaces

Un appât, facile à trouver par la limace et consommé en quantité suffisante

Les appâts constituent aujourd’hui la seule technique de lutte chimique efficace. L’efficacité d’un traitement antilimaces est basé sur le principe d’une probabilité de rencontre entre l’appât et la limace, une plus ou moins forte attractivité du granulé à courte distance, son appétence et une bonne répartition sur le sol.

La reprise d’activité des limaces peut être échelonnée en cas de réhumidification progressive du sol. Il ne faut pas attendre d’un traitement molluscicide une efficacité totale. Dans certaines situations, les niveaux de populations de limaces peuvent être extrêmement élevés, de l’ordre de plusieurs centaines d’individus au m².

Les granulés antilimaces

La tenue du granulé à l’humidité et à la pluie est très importante. Les appâts les moins élaborés risquent d’être dispersés sous une pluie un peu violente ou de se dissocier assez rapidement après un premier mouillage. La qualité de la fabrication permet également aux granulés de conserver leur intégrité au cours des transports, des manipulations diverses et des passages dans les matériels d’épandage. Elle intervient également sur les performances balistiques du granulé et la qualité de la répartition du traitement à la surface du sol, en particulier, en grandes largeurs de travail au champ.

Préserver la faune auxiliaire

Les Coléoptères prédateurs, certains Carabidés et Staphylinidés par exemple, jouent un rôle dans la régulation des populations de limaces. L’activité des adultes et des larves de Carabidés s’exerce préférentiellement au niveau du sol, aux dépens des oeufs et des jeunes limaces. Les cycles biologiques des Staphylinidés restent souvent mal connus et très variables selon les espèces. Ces auxiliaires sont à protéger.

En savoir plus sur les auxiliaires : site du projet AuxiMore http://unebetedansmonchamp.fr

Les produits utilisables pour lutter contre les limaces

Dernière mise à jour : octobre 2017

Spécialités commerciales

kg/ha (conseil firme)

Appâts/m²

Substances

actives (g/ha)

Coût

(€ HT/ha)

Substance active : métaldéhyde 3 %

DELICIA LENTILLES ANTILIMACES (1)

3

33

90

19-20

METAPADS (2)

4

35

120

16

MOLLUSTOP 3% (3)

4

30

120

14-15

Substance active : métaldéhyde 4 % 

MAGISEM PROTEC (4)

2-4

22-44

80-160

10-21

METAREX INO (5)

2,5-5

15-30

100-200

10-24

Substance active : métaldéhyde 5 % (6)

EXTRALUGEC GRANULES TECHN'O

3,75-5

27-36

187-250

16-22

GENESIS TECHN'O

3-3,75

31-40

150-187

17-21

LIMAGRI GR CHAMP

4

37

200

16

LIMAGRI GR DOSE (7)

2,5

47

125

14

WARRIOR QDX

5

26

250

15

Substance active : phosphate ferrique 3%

IRONMAX PRO (8)

5-7

30-42

150-210

24-34

SLUXX HP (9)

5-7

47-66

150-210

22-31

 

Éléments pour un traitement en plein, granulés bien répartis à la surface du sol.

La réglementation sur les homologations des antilimaces évolue. Des antilimaces homologués récemment ne sont autorisés que sur certaines cultures avec des stades d’application, des doses maximales, un nombre de passages, un délai entre deux applications… Lire attentivement les étiquettes et la documentation disponible auprès des distributeurs.

Le choix du produit peut être déterminé par le type de matériel d’épandage utilisé. La dose de produit appliqué peut être minimisée, en cas de risque limité. La localisation en bande suffisamment large sur la ligne de semis permet de réduire les quantités.

Produits généralement formulés avec des répulsifs et/ou amérisants visant à limiter, entre autres, les risques de consommation par les animaux domestiques.


ZNT (zone non traitée) des spécialités commerciales : 5 m par défaut

(1) Autre spécialité forme lentille : Métadisque

(2) Forme coussin

(3) Autres spécialités forme cylindre : Limadisque, Contre Limaces 3 %

(4) Réservé aux applications au semis avec micro-granulateur ou en mélange avec les semences ; autre spécialité : Elirex 110

(5) Application au plus tard au stade BBCH17 (7 feuilles) ; autres spécialités : Affut Tech, Helimax Pro, Clartex Neo, Xenon Pro, Allowin Quatro, Aagrilimace Evo

(6) Autres spécialités : Carakol, Copalim SR, Limarion, Metalixon, Primedic SR, Semalin SR, Skaelim…

(7) Application sur le rang à l’aide d’un distributeur antilimaces adapté sur le semoir

(8) Produit utilisable en agriculture biologique

 

Un antilimaces est un produit phytosanitaire dont l’application doit être gérée avec autant de soins qu’une application par pulvérisation.

- L’applicateur doit être sensibilisé à la dangerosité du produit et en tenir compte dans les phases de manutention et manipulation.

- Compte tenu de la précision des matériels d’application disponibles en général, soyez très attentif à ne pas appliquer d’antilimaces au-delà des bordures de parcelles (avant la
bande enherbée) qui jouxtent un cours d’eau afin de ne pas épandre directement des granulés dans l’eau de surface.

- De nouveaux distributeurs centrifuges sont disponibles ; ils permettent de réaliser des applications plus précises (dose, répartition) et sont équipés d’un dispositif spécial pour
une application en bordure de cours d’eau en toute sécurité.

 

Publications

Qualité des graines de tournesol 2016

Qualité des graines de tournesol 2016

2016 : teneur en huile en retrait par rapport aux 3 dernières années

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

La qualité des tourteaux de tournesol pour l’année 2016 est proche de celle observée les années précédentes.

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Principaux auxiliaires

Les principaux auxiliaires en grandes cultures : écologie et reconnaissance


Nouvelles technologies

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Toutes les formations