TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

RTR Orléans - le 24 janvier 2019

24 janvier 2019

RTR Orléans - le 24 janvier 2019

Orléans - RTR Ouest Le 24 janvier 2019

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Semis pois chiche 2019 : Respecter les contraintes techniques pour assurer la durabilité de la culture "

26 octobre 2018

Paris, le 26 octobre 2018 - Face à la forte croissance du marché, la culture du pois chiche connait (...)


Communiqué de presse : "Développer les légumineuses : un enjeu mondial pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement"

17 octobre 2018

Toulouse, le 17 octobre 2018 - Rendez-vous incontournable pour l'ensemble des acteurs de la filière,(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Tournesol : ravageurs

Autres ravageurs

Les chenilles de noctuelles terricoles (ou vers gris), dont les morsures détruisent les jeunes plantes, sont à surveiller dès la levée de la culture. Intervenez rapidement si nécessaire avec une pulvérisation à base de cyperméthrine, autorisée dans le cadre des traitements généraux du sol contre les ravageurs du sol (SHERPA 100EW, APHICAR 100EW , CYPERFOR 100EW...). Le volume de la bouillie est d'au moins 200 l/ha.
A ne pas confondre avec des dégâts de limaces ou de lapins. Les larves sont actives la nuit et enterrées au pied des plantes le jour. S'assurer de leur présence en grattant le sol. (agrandir)

Mise à jour : octobre 2017

Les chenilles de noctuelles défoliatrices ou de vanesses peuvent occasionner une dégradation poussée du feuillage. Leur nuisibilité est généralement faible, sauf, ponctuellement en cas de pullulation.

• Les solutions à base de Bacillus thuringiensis var. kurstaki (usage traitements généraux des chenilles phytophages) sont efficaces sur les jeunes chenilles de noctuelles défoliatrices comme Helicoverpa armigera (stades larvaires 1 et 2). Utilisez par exemple Dipel DF 1,0 kg/ha (28 €/ha), autorisé en agriculture biologique. Ces solutions sont moins efficaces sur vanesses.

(agrandir)


Les myriapodes (iules, blaniules, scutigérelles), ravageurs souterrains, très localement présents et de façon occasionnelle peuvent être maîtrisés de la même façon que les taupins.

Attention ! Les traitements autorisés contre les ravageurs souterrains ne protègent pas des attaques sur l’appareil végétatif aérien.


Dégâts de lapins, lièvres et grand gibier 

Le benzoate de denatonium est homologué en tant que répulsif contre les cervidés.

En cas de dégâts de grand gibier, il est possible de percevoir une indemnisation : contacter la Fédération Départementale des Chasseurs.

En savoir plus

"Protection du tournesol contre le gibier et les oiseaux"

Plaquette de la Chambre d'agriculture des Pays de la Loire (604 ko)

Publications

Fiche orobanche cumana

Fiche orobanche cumana

Savoir l’identifier pour protéger la culture et limiter son extension

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Atelier de production (Nouveauté)

Création d’un atelier de production d’huile alimentaire


Réussir sa conversion en bio

Les bases techniques et agronomiques pour réussir les grandes cultures en agriculture biologique


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut