TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Actualités / Presse

Cultures oléo-protéagineuses : le gel aura un impact limité si la pluie revient

25 avril 2017

Communiqué de presse concernant l'impact du gel sur les cultures oléo-protéagineuses

 

CP - "Cultu(...)


Dossier de presse présentation des Culturales 2017

20 avril 2017

Dossier de presse proposé lors de la conférence de presse du 12 avril concernant le lancement des Cu(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Tournesol : maladies

Sclérotinia : moyens de lutte

Combiner choix variétal et pratiques agronomiques

Le choix variétal et des mesures agronomiques adaptées à chaque type d’attaque sont les deux moyens à associer pour mieux lutter contre cette maladie.

Le sclérotinia peut attaquer de nombreuses cultures et touche toutes les zones de production du tournesol. Capable de se conserver pendant de longues années dans le sol sous forme de sclérotes, il constitue une menace permanente pour la culture. Ce champignon est à l’origine de symptômes sur tous les organes de la plante : collet, bouton, feuille/tige et capitule.

Le tournesol ne dispose que de tolérances face à cette maladie et chaque organe a son propre niveau de résistance : ainsi, une même variété peut être sensible aux attaques au collet et peu sensible aux attaques sur capitule. Il n’existe aucun moyen de lutte fongicide contre ces différentes formes d’attaque. Les attaques sur capitule sont souvent les plus dommageables et les pertes de rendement peuvent atteindre 50 %.

Les différentes formes de sclérotinia

Reconnaissance et méthodes de lutte selon l'organe touché dans la plante :

Sclérotinia du bouton  /  Sclérotinia du capitule  /  Sclérotinia sur collet  /  Sclérotinia sur feuille et sur tige

Lutte à l'aide d'un agent biologique : Contans® WG

Contans® WG, préparation fongique biologique à base de spores de Coniothyrium minitans, est homologué pour l'usage sclérotinia.
En contact avec un sclérote, les spores de C. minitans sont capables de germer et d'envahir le sclérote (forme de conservation du sclérotinia) qui va progressivement être altéré et détruit dans un délai de un à deux mois selon le contexte climatique. Par conséquent, pour être efficace, Contans® doit être mis en contact direct avec les sclérotes. 

Deux types d'application possibles

 application en pré-semis avec incorporation superficielle à la dose de 2 kg/ha en première utilisation

Cet usage préventif pour la culture vise la destruction des sclérotes superficiels pour conduire à une réduction de la pression d'inoculum et notamment la quantité d’ascospores à l’origine des contaminations du bouton ou du capitule. Dans nos meilleures conditions d’essais, et à la dose de 2 kg/ha en première application, Contans® détruit 70 % des sclérotes. La dose peut ensuite être réduite à 1 kg/ha lors des applications ultérieures dans la rotation. Le mélange de Contans est possible avec les principales substances actives herbicides. L'application du mélange doit être réalisée dans les deux heures qui suivent sa préparation.
 

  application sur résidus de récolte contaminés.

A la dose de 1 à 2 kg/ha selon la quantité de sclérotes dans la culture atteinte, cet usage « curatif pour la parcelle » est particulièrement intéressant pour réduire le stock de sclérotes du sol responsables notamment des attaques de sclérotinia au collet lors de la prochaine implantation de tournesol.

Enfouir les résidus après le traitement pour favoriser la conservation de l'agent biologique, sensible aux conditions sèches. 

Conditions optimales d’application : entre 10 et 25 °C et 60-70 % d’humidité relative

Le Contans®WG est un produit biologique dont l’usage diffère d’un fongicide classique. Il se conserve à l’abri de la chaleur et de la lumière.
Les basses températures (inférieures à 1°C) n’ont aucune influence sur la survie des spores du champignon, elles peuvent seulement ralentir ou même arrêter son développement.
Les températures élevées (supérieures à 30°C) peuvent ralentir son développement ; des températures très élevées sont préjudiciables à la survie du champignon.
L’humidité optimale se situe entre 40 et 90 %. En de-cà de 40 % et au-delà de 90 %, le développement du champignon peut être ralenti.

En cas de forte attaque de sclérotinia sur capitule, ce type d'application est très efficace pour détruire les sclérotes tombés au sol à la récolte.

CONTANS WG est biocompatible avec certaines spécialités phytosanitaires. Pour tout renseignement complémentaire, nous vous invitons à contacter la société BAYER CROPSCIENCE FRANCE au 04 72 85 43 21.

Publications

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Janvier 2017 : "Interventions de printemps : renforcer la résistance aux aléas"

Qualité des tourteaux de tournesol 2015

Qualité des tourteaux de tournesol 2015

Caractéristiques 2015, comparaison années précédentes

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Réussir sa conversion en bio (Nouveauté)

Réussir sa conversion en agriculture biologique en grandes cultures


Culture du tournesol

Maîtriser la culture du tournesol


Toutes les formations