TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Enquête colza:

Renseignez votre biomasse sortie hiver !

Participer à l'enquête

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Développer les légumineuses en Occitanie : Co-construction d'une filière régionale pour un modèle agricole rentable, durable et responsable"

07 février 2019

Toulouse, le 7 février 2019 - Azuki, kabuli, fèves, pois, lentilles, etc., elles sont vertes, rouges(...)


Communiqué de presse : "Le guide de culture tournesol 2019 est disponible !"

29 janvier 2019

Paris, le 29 janvier 2019 - Terres Inovia publie son nouveau guide du culture tournesol. Outil préci(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Tournesol : maladies

Les races de mildiou

Les contenus de cette page ont été mis à jour suite à la note commune DGAL/SDQPV - Terres Inovia– INRA éditée en juin 2018.

Télécharger la note

Réseau national de surveillance - Bilan 2017

Les résultats 2017 du réseau national de surveillance mettent en évidence une pression mildiou faible à moyenne, avec une localisation d’attaques plus graves en Poitou-Charentes du fait de conditions climatiques au semis plus favorables aux infections de mildiou et de l’utilisation fréquente de variétés sensibles aux races 714 et 704.


 La race 714 est aujourd’hui la race la plus répandue sur le territoire, elle est détectée dans 20 départements et dans 80 % des cas, elle est résistante au traitement de semences à base de méfénoxam (métalaxyl-M).
 La race 704, moins fréquente, est détectée plus particulièrement en régions Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire.

 

9 races identifiées en France depuis 1990

Le réseau national de surveillance du mildiou du tournesol permet chaque année de suivre l’évolution du parasite sur le territoire. C’est ainsi que depuis 1990, 16 races de mildiou ont été identifiées et 9 d’entre elles officiellement reconnues en France (en orange sur le graphique).

 

  

Evolution des races de mildiou

Si les premières races (100, 710 et 703) ont été introduites, les populations de mildiou ont ensuite évolué sous la pression de sélection exercée principalement par la culture de variétés avec les mêmes gènes de résistance. Une expérimentation "grandeur nature" au champ a montré que de nouvelles races de mildiou apparaissent au bout de 4 campagnes de culture d’un seul gène de résistance, c’est-à-dire d’une même variété ou de variétés différentes ayant le même gène de résistance. Dans la même expérimentation, aucune nouvelle race n’est apparue lorsque des variétés ayant des gènes de résistance différents ont été alternées d’une campagne à l’autre.

  

La race de mildiou 714

Aujourd’hui, la race la plus préoccupante est la 714. Entre son apparition en 2002 et le contournement de la résistance à cette race dès 2012, la durée d’efficacité d’un gène de résistance n’excède pas une dizaine d’années. Il est donc nécessaire de mettre en œuvre une gestion durable des résistances pour limiter le plus possible les risques d’apparition de nouvelles races, préserver ainsi le potentiel de résistance des variétés et éviter de gros dégâts en cultures.  

Aujourd'hui la race 714 est  aujourd’hui  la  race  la  plus  répandue  sur  le territoire,  désormais  détectée  dans  17  départements  et  dans 80 % des cas. Cette race présente un niveau élevé de résistance au traitement de semences (APRON XL).

 

Présence de la race 714 en France en 2014

 

 

Voir aussi : Mildiou du tournesol - Moyens de lutte

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Maladies du tournesol

Reconnaissance des symptômes des maladies sur tournesol


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut