TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Le semis de colza associé à des légumineuses : une des clefs pour l'essor de cette filière bio dans le Sud-Ouest"

17 novembre 2017

Paris, le 16 novembre 2017 – Cultiver du colza en agriculture biologique c’est possible ! En plaçant(...)


Communiqué de presse : "Appel à candidature pour le label Digifermes"

15 novembre 2017

Créé en 2015, le label Digifermes® compte aujourd’hui 3 fermes expérimentales. Il ouvre un nouvel ap(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Tournesol : implantation

Réalisation du semis

 

Choisir un écartement de 40 à 60 cm

L’écartement entre rangs compris entre 50 et 60 cm est celui qui donne les meilleurs résultats. Pour un écartement de 75-80 cm (comparé à un écartement de 50 cm), des pertes moyennes de l'ordre de 1 à 4 q/ha sont enregistrées.

  

Viser 50 à 60 000 plantes levées/ha

Une densité de levée de 50 000 à 60 000 plantes/ha est optimale pour un écartement de 50 à 60 cm. Pour calculer la dose de semis, fixer l’objectif de peuplement et estimer les pertes à la levée.

En pratique, une densité de semis de 65-75 000 gr/ha permet de prendre en compte les pertes à la levée (de l'ordre de 15-20 %) et d'obtenir un peuplement de 50 000 à 60 000 plantes/ha.

En conditions plus difficiles (par exemple si l'on envisage des pertes de 25 %), ou en cas de travail du sol superficiel (par exemple de 7 à 8 cm), il faudra semer 70 000 à 75 000 graines/ha pour obtenir ces 50 000 à 60 000 plantes/ha.

Pour les parcelles implantées à large écartement (75 à 80 cm) : ne pas dépasser 65 000 graines/ha pour éviter une surdensité sur le rang (risque augmenté de verse, concurrence accrue entre pieds).

Les semences de tournesol sont généralement vendues en doses de 150 000 graines.

  

Le semis à densité optimale améliore rendement, qualité et marge brute

Densité de semis (graines/ha)

Rendement aux normes (q/ha)

Teneur en huile aux normes (%)

Humidité des graines à la récolte

Gain de marge brute par rapport à un semis à
50 000 graines/ha**

sur le total de 16 essais*

sur les 6 essais avec levée irrégulière*

Sans rémunération de la richesse en huile

Avec rémunération de la richesse en huile

50 000

27,5

23,1

42,8

9,2

-

-

65 000

29,1

26

43,7

8,4

+ 39 €/ha

+ 52 €/ha

75 000

29,5

26,6

44,1

7,7

+ 41 €/ha

+ 59 €/ha

* Taux de levée moyen de 71 % sur l'ensemble des 16 essais et de 51 % dans les essais à levées irrégulères

** Exemple avec une dose de 150 000 graines à 190 € et un prix de la graine de tournesol à 350 €/t aux normes.

Essais densité CETIOM 2011 et 2012 (16 essais retenus dans le sud de la France - Variété DKF 3333).

     

La régularité du peuplement compte autant que la densité

Le tournesol compense mal un peuplement irrégulier et insuffisant, même si on peut observer des capitules plus gros en peuplement faible.
Une densité de levée inférieure à 50 000 plantes/ha associée à un peuplement irrégulier dégrade fortement le rendement et la teneur en huile. 
Le gain de rendement obtenu en passant de 50 000 graines/ha à 65 000 graines/ha est en moyenne de 1,6 q/ha pour le rendement et de 0,8  points d’huile (16 essais CETIOM 2011-2012). En cas de levée faible et irrégulière, les essais montrent que l’on peut attendre un gain de 4 q/ha et 2 points d’huile.
En revanche, les gains obtenus en passant de 65 000 à 75 000 gr/ha sont limités. 

Limaces : facteurs favorables

 

Levée régulière  Levée irrégulière

   

Soigner l’opération du semis

Semer lentement, à une vitesse maximale de 5 km/h. Une vitesse de semis réduite améliore la régularité de répartition des pieds sur la ligne. Une vitesse trop élevée conduit à une irrégularité de la profondeur de semis et augmente les pertes à la levée.

    
La profondeur de semis doit être adaptée au type et à l’état du sol

Lit de semence frais

Terre desséchée
en surface

Terre battante

2-3 cm

3-4 cm

Terre non battante

2-3 cm

4-5 cm

 

Ne jamais retourner un tournesol à la légère

Implanter une culture de remplacement n’est pas toujours facile et peut se révéler onéreux.
Un faible peuplement, compris entre 25 et 30 000 pieds/ha, d’une culture de tournesol bien enracinée peut être maintenu, surtout si les plantes sont régulièrement réparties dans la parcelle.

 Voir le tableau des cultures de remplacement (PDF 33 Ko). Mise à jour : février 2015.

Tournesol oléique : maîtriser la qualité

 Des risques de mélanges existent si tournesol classique et tournesol oléique cohabitent sur la même exploitation. Il peut y avoir confusion entre sacs de semences et mélange dans les trémies du semoir. Regrouper les interventions sur les parcelles oléiques et nettoyer le matériel.

 Respecter les dates de semis optimales pour éviter les baisses de teneurs en acide oléique en fin de cycle sous l'effet de températures fraiches.

Publications

Qualité des graines de tournesol 2016

Qualité des graines de tournesol 2016

2016 : teneur en huile en retrait par rapport aux 3 dernières années

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

La qualité des tourteaux de tournesol pour l’année 2016 est proche de celle observée les années précédentes.

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Maladies du tournesol

Reconnaissance des symptômes des maladies sur tournesol


Orobanche colza, chanvre et tournesol

Faire face à l'orobanche du colza, du chanvre et du tournesol


Toutes les formations