TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Nouvelle étape dans le partenariat entre les réseaux des Chambres d’agriculture et des instituts techniques agricoles"

29 novembre 2017

Le 29 novembre 2017 - Dans un contexte agricole et territorial en pleine mutation, l’APCA et l’Acta-(...)


Communiqué de presse : "Le semis de colza associé à des légumineuses : une des clefs pour l'essor de cette filière bio dans le Sud-Ouest"

17 novembre 2017

Paris, le 16 novembre 2017 – Cultiver du colza en agriculture biologique c’est possible ! En plaçant(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Tournesol : fertilisation

Phosphore et potasse

Carence en potasse sur jeune plante à ne pas confondre avec celle en molybdène.

Agrandir

 

40 u P2Oet 40 u K2O pour un rendement de 35 q/ha

Si l’on souhaite couvrir les exportations, pour un rendement de 35 q/ha, il faut apporter environ 40 unités d’acide phosphorique et 40 unités de potasse.
Le blocage de la fertilisation phospho-potassique sur les têtes de rotation n’est plus conseillé par le COMIFER (Comité français d'études et de développement de la fertilisation raisonnée). Il est préférable d’apporter les éléments phospho-potassiques nécessaires à chaque culture.

Gestion de la fertilisation phosphatée et potassique

P205

K20

Objectif de rendement

sol pauvre

sol bien pourvu

sol très bien pourvu

sol pauvre

sol bien pourvu

sol très bien pourvu

25 q/ha

40 u

30 u

0 u

40 u

30 u

0 u

35 q/ha

60 u

40 u

0 u

60 u

40 u

0 u

En l’absence d’apport en année n-1 ou n-2, les quantités peuvent être augmentées de 10 u de P2O5 et de 20 u de K2O.
En cas d’exportations des pailles de céréales avant la culture, rajoutez à ces chiffres, et seulement en sols pauvres, 10 à 20 u de P2O5 et 30 à 40 u de K2O.
Se référer aux grilles diffusées par le COMIFER.

 

Attention aux impasses !

Selon l'enquête 2013 du CETIOM sur les conduites du tournesol, il y a encore 39% des surfaces de tournesol qui ne reçoivent pas de PK. Les doses moyennes apportées sont en baisse (51 kg/ha de phosphore contre 56 kg/ha  en 2011 et 52 kg/ha de potassium contre 58 kg/ha en 2011 et 78 kg/ha en 2006).

Le tournesol est une plante considérée comme peu exigeante en phosphore et moyennement exigeante en potasse. Ces éléments combinés aux prix élevés des fertilisants phospho-potassiques peuvent inciter à généraliser les impasses.

Attention, faire des impasses sur une culture doit se faire en connaissance de cause. Il est donc important de réaliser des analyses de sol pour prendre la bonne décision.

Chaque année, quelques parcelles carencées sont observées.

 

Les carences phospho-potassiques freinent la croissance végétative de la plante et  limitent son potentiel de rendement.

Les carences sont possibles :
• si les teneurs du sol en élément phospho-potassique sont trop faibles par rapport au besoin de la plante,
• en cas d'enracinement médiocre et de disponibilité en eau limitante.

 

Publications

Qualité des graines de tournesol 2016

Qualité des graines de tournesol 2016

2016 : teneur en huile en retrait par rapport aux 3 dernières années

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

La qualité des tourteaux de tournesol pour l’année 2016 est proche de celle observée les années précédentes.

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Nouvelles technologies

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Toutes les formations