TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Hommage

Hommage à l'engagement pour la recherche et l'innovation de Xavier Beulin, président du Cetiom de juillet 2000 à décembre 2009. Nos condoléances à ses proches.

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Attaques récurrentes des oiseaux en tournesol"

28 mars 2017

Communiqué de presse diffusé par Terres Inovia sur son engagement auprès des producteurs pour dévelo(...)


Communiqué de presse : "Le guide de culture chanvre 2017 est arrivé !"

28 mars 2017

Communiqué de presse diffusé par Terres Inovia pour la sortie du guide de culture du chanvre.

"Le g(...)


Toutes les actualités

Tournesol en double culture (dérobé)

L'introduction d'une culture "dérobée" après une culture d'hiver est encore une pratique très marginale, mais elle est pratiquée par un nombre croissant d'agriculteurs innovants. Selon l'état du marché, elle offre un revenu complémentaire tout en assurant un couvert végétal. (Informez-vous du règlement de la Directive Nitrates en vigueur dans votre département).

La réalisation d'un cycle normal de culture exige une somme de températures de 1570°C (base 6°C). En double culture, pour les mêmes variétés, les sommes requises sont plus faibles (de 1300°C à 1400°C).

Les Charentes et le sud des Deux-Sèvres, mais surtout le Sud-Ouest, la bordure méditerranéenne et la vallée du Rhône sont des aires potentielles pour essayer le tournesol en double culture. Le dérobé n'est envisageable que si la parcelle est irriguée.

   

Choisir des variétés adaptées au dérobé

La récolte du tournesol et l’implantation de la culture suivante seront sécurisées, les frais de séchage réduits, si le semis est réalisé dès la récolte du précédent et avant début juillet.

Semer des variétés classées très précoces (TP) à charnière "précoces-très précoces" (P-TP) par les semenciers (liste non exhaustive) :
- TREMIA CS (classée TP par Caussade semences),
- LG 5377 (classée TP par Limagrain),
- ES MONALISA (classée P-TP par Euralis Semences),
- PR63A62 (classée P-TP par Pioneer).

Eviter les variétés sensibles au sclérotinia du capitule, choisir des variétés résistantes, très peu sensibles ou peu sensibles au phomopsis.

Comme pour le tournesol en culture principale, raisonner le choix variétal et le traitement de semences pour lutter contre l'expansion du mildiou.

 En savoir plus : Le midiou

 

Commander ses variétés suffisamment tôt pour être sûr de recevoir des variétés adaptées.
Eviter les variétés oléiques, car les températures basses en post-floraison ont un effet négatif sur la teneur en acide oléique de l'huile. La double culture de tournesol n'est donc pas adaptée à ce débouché.

Préparer le sol sitôt la récolte du précédent, dans un minimum de temps

La préparation de semis doit être soignée mais limitée à 2 passages (semis compris) : il faut semer au plus vite ! Une semaine gagnée au semis, c'est 4 semaines gagnées sur la date de récolte, qui devra se faire tôt (voir plus bas). La levée sera sécurisée par l’irrigation si besoin.
Dans le Sud-Ouest et le sud de Rhône-Alpes, seuls les précédents récoltés tôt (ail, orge, pois et colza) permettent de réussir un tournesol en double culture.

En Poitou-Charentes, on visera des implantations derrière l'orge d'hiver, le pois ou le ray grass.
Cas de l’orge : l’implantation est plus aisée si les pailles sont exportées. Si elles sont restituées, le broyage avec éparpillage des pailles sur la moissonneuse-batteuse est incontournable.


Semer tôt, avec une densité de 65 à 70 000 graines/ha

Charentes et

Sud Deux-Sèvres

Sud-Ouest et
Sud Rhône-Alpes

Bordure
méditerranéenne

Semis conseillés jusqu'au...

Variété précoce

20 juin

25 juin

25 juin

Variété très précoce

25 juin

1er juillet

1er juillet

Semis possibles jusqu'au...

Variété précoce

25 juin

1er juillet

 5 juillet

Variété très précoce

1er juillet

5 juillet

10 juillet 

Raisonner le désherbage selon le précédent : contrôler les repousses à risque

Précédent orge (particulièrement bien adapté à la double culture du tournesol) : le désherbage des repousses est incontournable en rattrapage ou en prélevée

Précédent pois : le binage reste la meilleure solution pour contrôler les repousses.

  

Irriguer, un gage essentiel de réussite

La levée doit pouvoir être sécurisée par un tour d’eau dès qu’il ne pleut pas significativement (15 mm) dans les trois jours suivant le semis.
Par la suite, raisonner l’irrigation comme pour un tournesol en culture principale, cultivé sur sol superficiel et avec une faible croissance avant floraison.

Un tour d’eau est le plus souvent nécessaire juste avant début floraison.
Une conduite "type" en double culture nécessite, en général, 2 à 3 tours d’eau de 30 à 40 mm chacun dans le Sud-ouest et 2 à 4 tours d’eau en bordure méditerranéenne (hors irrigation pour la levée).

 En savoir plusIrrigation

 

Fertilisation : raisonner au cas par cas

- Bore : en sol argilo-calcaire le risque de carence est accru en dérobé, surtout en cas de coup de chaud avant floraison. Un apport de bore en végétation est conseillé dans la plupart des situations.
- Azote : l’apport d’azote est inutile derrière pois ou ail. Derrière une orge d'hiver à fort rendement (plus de 75 q/ha), un apport de 30 à 40 unités avant un tour d’eau prévu ou une pluie annoncée sera valorisé.

 En savoir plus : Fertilisation

 

Récolter au plus tôt

A partir de la mi-octobre, n’attendez plus : récoltez à partir de 18 % d’humidité dans de bonnes conditions (sol bien ressuyé). En effet, les derniers points d’humidité sont alors très longs, voire impossibles à gagner, et il existe un risque de développement de maladies secondaires sur capitules (botrytis). Attendre des teneurs inférieures à 12 % risque de compromettre la qualité d’implantation de la culture suivante (tassement des sols, implantation retardée).

A ce jour, il n'existe aucune homologation pour un usage de défanant.

Marges brutes indicatives d'un tournesol en double culture selon différents contextes de prix de la graine

La comparaison complète des marges doit être réalisée sur la rotation complète (exemple : orge/tournesol en double culture/pois comparé à orge/pois). Les marges brutes indicatives ci-dessous concernent uniquement le tournesol en double culture, donc le supplément de marge dans la rotation.

Poste

€/ha

Variété

90

Désherbage

70

Irrigation

70

Séchage

30

Charges opérationnelles

260

Rendement indicatif (q/ha)

21

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix de la

graine (€/ha)

Marge brute

(€/ha)

20

160

25

265

30

370

35

475

40

580

45

685

50

790

Marges brutes en tournesol en fonction du prix des graines (€/ha)

 

Publications

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Janvier 2017 : "Interventions de printemps : renforcer la résistance aux aléas"

Qualité des tourteaux de tournesol 2015

Qualité des tourteaux de tournesol 2015

Caractéristiques 2015, comparaison années précédentes

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Maladies du tournesol

Reconnaissance des symptômes des maladies sur tournesol


Méthanisation agricole (Nouveauté)

La méthanisation agricole : rentabilité des installations et valorisation des substrats agricoles


Toutes les formations