TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Actualités / Presse

Cultures oléo-protéagineuses : le gel aura un impact limité si la pluie revient

25 avril 2017

Communiqué de presse concernant l'impact du gel sur les cultures oléo-protéagineuses

 

CP - "Cultu(...)


Dossier de presse présentation des Culturales 2017

20 avril 2017

Dossier de presse proposé lors de la conférence de presse du 12 avril concernant le lancement des Cu(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Terres Inovia / Actions phares / Syppre

La méthodologie du projet Syppre



Une méthodologie globale et originale

Le projet Syppre repose sur une méthode originale qui combine un observatoire, des plateformes expérimentales et des réseaux d’agriculteurs. L’observatoire suit l’évolution des pratiques et des performances des systèmes de production actuels. Il est fondé entre autres sur des enquêtes auprès de plus de 1 000 agriculteurs répartis à travers toute la France.

Cet observatoire a contribué à mettre en place des plateformes expérimentales dans 5 milieux agricoles contrastés de grandes cultures, à savoir limons profonds de Picardie, terres de craie de Champagne, argilo-calcaires  superficiels du Berry, argilo-calcaires des coteaux du Lauragais et terres humifères du Béarn.

Ces plateformes offriront la possibilité de mettre à l’épreuve du terrain des systèmes de culture innovants et de définir des pratiques et des stratégies originales qui constitueront une ressource pour les agriculteurs et leurs conseillers.

Des plateformes prospectives

Les 5 plateformes Syppre sont des générateurs d’innovation qui proposent une nouvelle manière de pratiquer la R&D en agriculture. Le programme expérimental de chaque plateforme est établi à partir d’une démarche de co-conception de systèmes innovants qui a impliqué des groupes d’acteurs locaux.

Les plateformes sont constituées d’une parcelle de 5 à 10 ha sur laquelle des systèmes de culture sont mis en œuvre en conditions réelles : un système témoin et un système innovant.

Le concept de plateforme permet d’allier l’excellence méthodologique avec des conditions de travail proches de celles des agriculteurs.

Les plateformes peuvent également recevoir des essais analytiques. Elles sont aussi un lieu d’échanges avec les agriculteurs et les partenaires régionaux.

Les attendus de Syppre

Les systèmes de culture sont conçus pour être durables du point de vue agronomique, moins dépendants des intrants (- 10 à - 40 %), tout en permettant de maintenir des marges économiques équivalentes.

Les systèmes de culture sont étudiés pour améliorer leurs performances environnementales en réduisant de 10 à 30 % les émissions de gaz à effet de serre et en améliorant de 20 à 50 % leur efficience énergétique. L’augmentation du stock de carbone dans le sol dépend du milieu : de 1 à 4 pour mille.

Le challenge consiste à travailler avec les agriculteurs et les filières pour faciliter la maîtrise de systèmes de culture plus durables, mais techniquement plus complexes.

Une démarche pour et avec les agriculteurs

Dans la droite ligne de la mission des instituts techniques, à savoir favoriser l’émergence de systèmes de production multi-performants adaptés à leur contexte, le projet Syppre concerne au premier chef les agriculteurs et leur environne- ment d’amont et d’aval.

Le  projet  Syppre  a  été  initié  sur  la  base  des  observa- tions et des simulations réalisées à partir des systèmes de culture existants. Les plateformes sont installées chez des agriculteurs qui, pour la plupart, pilotent les essais et ont été associés à la conception des systèmes expérimentés.
Les réseaux d’agriculteurs contribueront à l’innovation et joueront à la fois le rôle de miroir, d’évaluateur et de porte-parole du projet, dans une démarche collaborative. Les systèmes de culture innovants construits ensemble seront confrontés à la réalité du terrain.

Les enseignements issus des plateformes et des réseaux d’agriculteurs seront disponibles via des relais d’information variés (visites au champ, plaquettes, plateforme web de gestion des connaissances, formations, …) et contribueront à alimenter les préconisations régionales des instituts et des partenaires.

Parole d'agriculteur

« L’objectif principal de ma réflexion portait  au départ  sur le besoin de sécuriser la durabilité de l’exploitation par l’augmentation de la fertilité des sols, pour une productivité plus stable et si possible plus élevée…
L’activité du réseau doit  permettre  les échanges et les transferts d’idées. Elle doit favoriser une lecture critique de mes itinéraires et une remise en question  de  mes pratiques.  Les visites de parcelles et d’exploitations, la description et l’évaluation d’expériences, l’échange d’informations techniques facilitent les mutations qui sont progressivement intégrées  dans mes systèmes de culture ».

Matthieu Jeanneau, agriculteur dans le Berry


Publications

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Juin 2017 : "Céréales et colza : choisir ses variétés pour 2017"

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Yara ImageIT

Yara ImageIT

Application mobile - Calcul de biomasse colza par prise de photo

Tous les outils

Formations

Culture du soja

Maîtriser la culture du soja


Lutte contre les ravageurs

Lutter contre les insectes du colza en utilisant au mieux les outils disponibles


Toutes les formations