TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

L'Isle-Jourdain (32) Les Culturales 2018

06 juin 2018

L'Isle-Jourdain (32) Les Culturales 2018

Venez découvrir les innovations et échanger entre professionnels de l'agriculture -Badge d'accès à télécharger ici

Tous les événements

Actualités / Presse

Le rapport d'activité de Terres Inovia est disponible !

04 mai 2018

Le rapport d'activité de Terres Inovia sur l'ensemble de l'année 2017 est disponible.

Lire le rappo(...)


Communiqué de presse "Développement des oléo-protéagineux en agriculture biologique : tous les acteurs mobilisés et des projets qui avancent"

27 avril 2018

Paris, le 27 avril 2018 – Organisées chaque année par Terres Inovia - l’institut technique des profe(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Soja / Cultiver du soja / Soja : atouts, points clés

Le soja : atouts agronomiques

Une culture bien intégrée dans les rotations céréalières

• Le soja permet un étalement du temps de travail en périodes de semis et de récolte. Son effet bénéfique sur la structure du sol permet de réduire le nombre de passages pour la préparation de la culture d’hiver ou de printemps suivant.

• Le soja ne demande pas de matériel spécifique pour les opérations de semis et de récolte. Il permet l’isolement des parcelles de maïs semences pour les exploitations réalisant ce type de production.

• Le soja facilite la gestion des maladies des céréales qui suivent. Un blé de soja est moins atteint par le piétin-échaudage qu'un blé en monoculture, ce qui se traduit sur le rendement et la qualité du blé.

• L’introduction du soja dans les rotations permet de rompre le cycle de certaines mauvaises herbes, de contrôler celles qui sont difficiles à détruire dans d’autres cultures (graminées estivales annuelles ou vivaces dans le maïs ou le sorgho) et d’alterner les matières actives utilisées sur une même parcelle.

 

Des exigences en eau plus modérées que celles d'un maïs

Pour obtenir un rendement élevé en situation irriguée, le soja nécessite 30 à 50 mm d’eau en moins qu’un maïs.
De plus, il fait preuve d’une souplesse qui permet de diminuer les apports à certaines époques, voire de réaliser l’impasse sur un tour d’eau sans trop pénaliser le rendement.

 En savoir plus : Irrigation

 

Amélioration de la structure du sol

La qualité de son système racinaire et sa récolte précoce sur un sol généralement sec, donc moins sensible aux tassements, améliorent la structure du sol, faculté particulièrement appréciable dans les terres fragiles.

 

Publications

La semence certifiée de soja : rentable, fiable & pratique !

La semence certifiée de soja : rentable, fiable & pratique !

Contribution à l’indépendance protéique de la France et en appui de la Charte Soja de France.

Qualité des graines de soja 2016

Qualité des graines de soja 2016

Les surfaces continuent leur progression, passant de 120 000 hectares (ha) en 2015 à 134 000 en 2016.

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Réussir sa conversion en bio

Les bases techniques et agronomiques pour réussir les grandes cultures en agriculture biologique


Culture du soja

Maîtriser la culture du soja


Toutes les formations