TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Nouvelle étape dans le partenariat entre les réseaux des Chambres d’agriculture et des instituts techniques agricoles"

29 novembre 2017

Le 29 novembre 2017 - Dans un contexte agricole et territorial en pleine mutation, l’APCA et l’Acta-(...)


Communiqué de presse : "Le semis de colza associé à des légumineuses : une des clefs pour l'essor de cette filière bio dans le Sud-Ouest"

17 novembre 2017

Paris, le 16 novembre 2017 – Cultiver du colza en agriculture biologique c’est possible ! En plaçant(...)


Toutes les actualités

Pois : variétés

Variétés de pois : derniers résultats

Variétés de pois d’hiver

• Les nouvelles variétés inscrites depuis deux ans apportent un progrès sur les trois critères les plus importants : la résistance au gel, la tenue de tige et le rendement.

• En raison des conditions climatiques exceptionnelles de 2016 [un faible rayonnement ayant entraîné une mauvaise nouaison et une forte pluviométrie ayant favorisé le développement de maladies (bactériose, ascochytose, botrytis et mildiou)], les parcelles de pois ont souvent versé et la récolte a été difficile.

Dans ce contexte, la variété à graines jaunes Fresnel (2015) a confirmé les performances observées en 2015. Elle semble plus adaptée au Nord qu’au Sud. Balltrap s’est maintenue en 2016, alors que Gangster, Curling, Enduro et Dexter sont en retrait.

Parmi les nouveautés 2016, Flokon et Furious ont présenté des niveaux de rendement supérieurs en moyenne aux autres variétés. Myster, autre nouveauté, est apparue en retrait, sauf dans le Sud. En l’absence de gel pendant l’hiver, Indiana, variété sensible au froid, a obtenu de très bons rendements en région Nord-Ouest-Centre. En pois à graines vertes, Aviron reste la variété de référence.

Résistance au gel : la résistance maximale d’une variété correspond au niveau de gel qu’elle peut supporter lorsque l’endurcissement (acclimatation au froid acquise après 35 à 42 jours à des températures ≤ 0 °C) est maximal. Cette résistance maximale est évaluée par l’Inra dans un de ses sites du Jura, à Chaux-des-Prés, où les températures minimales descendent chaque hiver progressivement très en dessous de 0 °C. La résistance maximale évaluée dans ces conditions est pour Enduro de -13 °C et pour Isard, proche de -20 °C (données moyennes sur sept années de test).

Bonne tenue de tige : des progrès ont été réalisés sur la tenue de tige des pois d'hiver mais celle-ci reste inférieure ou égale à celles des variétés de printemps.

         

Les progrès génétiques en pois d’hiver

• Les derniers progrès génétiques réalisés en pois d’hiver ont contribué à fournir de nouvelles variétés ayant une résistance au gel importante et une bonne tenue de tige, associées à une productivité élevée. Ces progrès ont pu être évalués sur 11 ans de données CTPS (2004-2015). L’analyse des rendements fait apparaître un progrès génétique de + 1 q/ha/an sur cette période.

• Les inscriptions récentes comme Gangster (2012), Balltrap  (2013), Dexter, Fresnel (2015) et Myster (2016), pratiquement toutes au même niveau qu’Isard (2005) en termes de résistance au gel, peuvent résister jusqu’à -18 °C en condition d’endurcissement maximal. En revanche, Enduro (2007), Aviron (2013) et Curling (2013) sont un peu moins résistantes et ne semblent pouvoir résister qu’à -13 °C en condition d’endurcissement maximal. Les nouveautés Furious (2016) et Flokon (2016) ont un niveau de résistance intermédiaire. Enfin, Indiana (2011), variété actuellement la plus sensible sur le marché, est conseillée principalement dans le Sud et la façade ouest, où le risque de gel fort est limité.

• Les progrès concernant la hauteur à la récolte sont nettement marqués avec les nouvelles inscriptions. Isard reste la variété la plus sensible à la verse : elle dépasse rarement 35 cm à la récolte. Dexter et Fresnel ont montré une hauteur à la récolte proche des 60 cm en moyenne sur les deux années d’évaluation au CTPS. Balltrap (exprimée en % d’Isard) se situe au même niveau. Myster et Furious se positionnent également dans cette gamme. Aviron est la variété la plus haute et également la plus tolérante à la verse. Cependant, certaines variétés ont une bonne tenue de tige malgré des hauteurs à la récolte plus faibles comme Casper et Yver. Enfin, Flokon présente une hauteur un peu inférieure, du niveau de Curling ou de James.

• Une augmentation de 5 à 6 % de la teneur en protéines a été constatée avec les dernières inscriptions. Myster a une teneur en protéines élevée, Furious une teneur moyenne et Flokon est intermédiaire.

             

Variétés de pois de printemps

• Dans les régions les plus sèches ou les sols moyennement profonds, il peut être nécessaire de choisir une variété précoce à début floraison et d’irriguer, si cela est possible, pour obtenir un rendement correct. L’objectif est de combiner rendement élevé et bonne tenue de tige.

• Le printemps 2016, avec une pluviométrie excédentaire et un faible rayonnement a favorisé le développement des maladies. Cependant, dans certaines régions comme le Sud et la Bretagne, où les pluies ont été régulières et sans excès, le potentiel a pu s’exprimer et des rendements de 70 q/ha ont pu être réalisés.

Variétés à graines jaunes

Parmi les variétés à graines jaunes testées, Safran (2015) a confirmé pour la deuxième année un niveau de rendement élevé, sauf dans le Sud. Cette variété est bien adaptée aux sols de craies. Kayanne, variété leader sur le marché du pois, demeure une valeur sûre, comme Astronaute et Avenger. Mythic, variété riche en protéines, a décroché cette année. Parmi les nouveautés, Karpate (2016), LG Aspen (2016) et LG Auris (2016) sont bien placées et demandent une confirmation en 2017. A l’inverse, Album et Volt sont cette année en retrait par rapport à 2015. D’autres variétés récemment inscrites comme Trendy (2016) restent proches de la moyenne. Comme en 2015, Kareni (2015), présente un niveau de rendement inférieur à la moyenne.

Variétés à graines vertes

En variétés à graines vertes, la valeur de référence pour le rendement (Crackerjack) est en net retrait cette année. Daytona retrouve son bon niveau de rendement. Bluetooth et Kingfisher confirment leur productivité. Parmi les nouveautés, LG Stallion (2016) montre une excellente productivité et Poseidon (2016) est en léger retrait. Verbal, Bluestar et Vertige sont en retrait.

Rendement :  la moyenne nationale est faible cette année, souvent inférieure à 40 q/ha.

Hauteur à la récolte :  la hauteur à la récolte est un critère important dans le choix de la variété. Les types hauts sécurisent la récolte en la facilitant lorsque les conditions sont difficiles (sol humide ou cailloux en surface). Peu de terre et de cailloux sont donc ramassés.

Résistance au gel : en pois de printemps, il peut y avoir un gel d’apex (destruction), mais celui-ci est compensé par l’émission de ramifications. Il y peu d’incidence sur le rendement.

  

Les progrès génétiques en pois de printemps

• Les variétés très productives et résistantes à la verse sécurisent la récolte.

• Les variétés de pois cultivées dans les années 1990 et au début des années 2000 étaient toutes très versantes (Athos, Baccara, Badminton, Solara…). Elles se plaquaient au sol lors des étés pluvieux, entraînant des pertes de rendement pouvant atteindre 10 q/ha.

• Aujourd’hui, ces variétés ne sont quasiment plus cultivées. Kayanne (inscrite en 2008) les remplace en grande partie (60 % des semis français) : sa tenue de tige est meilleure et sa hauteur à la récolte est voisine de 70 cm ; elle a aussi permis un gain de rendement de 11,1 q/ha par rapport à Solara (inscrite en 1987) dans les 12 essais implantés par ARVALIS – Institut du végétal où ces 2 variétés ont été comparées en 2013.

Page rédigée par Terres Inovia à partir de son expertise et des publications d’ARVALIS ‐ Institut du végétal et de l’UNIP.

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Inoculation légumineuses

Inoculation des légumineuses : des connaissances acquises à la pratique


Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Toutes les formations