TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

21 novembre 2017

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

Beaune - RTR Nord et Est Le 21 novembre 2017

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Promosol, 40 ans de partenariat public-privé pour l’amélioration variétale"

19 octobre 2017

Paris, le 19 octobre 2017 - Créée en 1977, l’association Promosol est issue d’un partenariat initié (...)


Communiqué de presse : "Oléo-protéagineux en agriculture biologique : Toute une filière mobilisée pour des cultures à fort potentiel"

19 septembre 2017

Avec des surfaces d’oléo-protéagineux cultivées en agriculture biologique qui progressent de manière(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Pois / Cultiver du pois / Implantation du pois

Le semis du pois

Semez au bon moment

Pour réussir l’implantation de la culture, il faut attendre que le sol soit ressuyé :
- le tracteur puissent passera sans occasionner de tassements ;
- le semis sera régulier ;
- la graine se développera et les racines, puis leurs nodosités, se mettront en place correctement.

  

Pois d’hiver

Le pois d’hiver n’est pas conseillé à proximité de la bordure maritime allant de la Bretagne jusqu’au Nord-Pas-de-Calais, car le climat plutôt doux et humide favorise le développement de maladies aériennes. L’objectif est d’avoir des pois d’hiver levés (1 feuille) et pas trop développés avant les fortes gelées. En cas de semis trop précoce, les pois risquent d’être trop développés à l’automne, les rendant plus sensibles aux gels durant l’hiver (la résistance diminue autour de 5 feuilles) et aux maladies aériennes au printemps. S’il est impossible de semer les variétés de pois d’hiver à l’automne, le semis peut être reporté au printemps. Le rendement est pénalisé en moyenne de 7 q/ha (par rapport à un pois de printemps).

 

Semis du pois d'hiver : périodes optimales

Source : d'après références / NE SEMEZ PAS TROP TÔT


Pois de printemps

Le pois de printemps peut être cultivé dans toute la France. Semez le pois de printemps sous réserve que le sol soit bien ressuyé et réchauffé.
Il est cependant possible de semer sur sol gelé : aucun risque de dégâts liés à l’imbibition ; la graine germera après le retour de températures favorables. Toutefois, la levée risque d'être lente et très certainement hétérogène.

 

Semis du pois de printemps : périodes optimales

Source : d'après références. / SEMEZ EN SOL RESSUYE

  

Semer entre 3 et 5 cm, pas trop dense

Profondeur de semis

Pois d’hiver

Semer à 3-4 cm en sol limoneux, 4-5 cm en sol argilo-calcaire et en sol de craie (pour limiter le risque de déchaussement). Attention, en pois d’hiver, le PMG de la plupart des variétés est inférieur au pois de printemps, donc les doses sont plus faibles. Les nouvelles variétés ont cependant des PMG plus élevés (> 200 g).

Pois de printemps

Semer à 3-4 cm. Respectez les densités préconisées.

Types hiver et printemps

- semer trop dense entraîne le développement d’un couvert dense qui favorise les attaques de maladies aériennes et la verse,
- l’écartement entre rangs va de 12 à 35 cm en fonction du type de semoir.

 

Doses de semis du pois d'hiver en kg/ha, en fonction de la densité de semis et du PMG

Source : UNIP et Arvalis-Institut du végétal




Densité de semis

Sol limoneux

Sol caillouteux

Sol de craie

70 à 80 graines/m²

80 à 90 graines/m²

115 graines/m²

PMG = 175   

125 à 140 kg/ha

140 à 160 kg/ha

200 kg/ha

PMG = 200   

140 à 160 kg/ha

160 à 180 kg/ha

230 kg/ha

PMG = 250

175 à 200 kg/ha

200 à 225 kg/ha

285 kg/ha


Attention, en pois d’hiver, le PMG est inférieur au pois de printemps, donc les doses sont plus faibles.

   

Densités et dose de semis en pois de printemps

Respecter les densités préconisées. Semer trop dense peut augmenter les risques de maladies aériennes et parfois de verse.

 

Doses de semis du pois de printemps en kg/ha en fonction de la densité de semis et du PMG

Source : UNIP et Arvalis-Institut du végétal




Densité de semis

Sol limoneux

Sol caillouteux

Sol de craie

70

graines/m²

80

graines/m²

90

graines/m²

105

graines/m²

PMG = 230

160 kg/ha

185 kg/ha

205 kg/ha

240 kg/ha

PMG = 260

180 kg/ha

210 kg/ha

235 kg/ha

275 kg/ha

PMG = 290

205 kg/ha

230 kg/ha

260 kg/ha

305 kg/ha

Evitez la casse au semis

Sur certains semoirs mécaniques, pour pallier le problème de casse des graines de pois, un arbre spécial « grosses graines » remplace l’arbre de distribution. Il dispose de doseurs constitués de larges alvéoles en élastomère.
Les semoirs pneumatiques équipés de cellules doseuses de type « Accord » semblent adaptés aux grosses graines (cannelures de grandes dimensions). Attention aux sorties de distribution de trop faible section sensibles aux bourrages.

Page rédigée par Terres Inovia à partir de son expertise et des publications d’ARVALIS ‐ Institut du végétal et de l’UNIP.

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Cultures de protéagineux

Maîtriser les cultures de protéagineux (pois, féverole et lupin) pour des rotations performantes et durables


Toutes les formations