TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

Poiseul la Ville (21) - Visite plate forme désherbage colza

28 février 2018

Visite plateforme d’essais désherbage colza La maîtrise des géranium, du gaillet, des ombellifères et des graminées est une problématique importante dans la conduite du colza. En complément des leviers agronomiques, de nouveaux herbicides font leur apparition Le mercredi 28 février 2018 à Poiseul la Ville (21)

Tous les événements

Enquête tournesol 2018

Conseil variétal Tournesol 2018 :

votre avis nous intéresse !

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Les huiles et protéines végétales : des piliers pour bâtir un nouveau modèle alimentaire"

12 février 2018

Paris, le 9 février 2018 – Après une fin d’année 2017 caractérisée par l’enjeu de l’efficacité et de(...)


PROMOSOL : appel à projets 2018

26 janvier 2018

Le dispositif se traduit par l’identification de priorités de recherche, le financement de programme(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Pois / Cultiver du pois / Le pois : atouts, points-clés

Le pois : atouts environnementaux

Introduire un pois dans la rotation permet de réduire l’impact environnemental du système de culture. En faisant évoluer la composition des rotations à forte proportion de céréales ou de celles de type colza-blé-orge, le pois favorise la régulation des processus biologiques au sein du système de culture (coupure des cycles des bio-agresseurs, structure et vie du sol...).
Le pois aide au contrôle des adventices à l’échelle de la rotation, car les produits et les substances actives utilisés sont différents.

Son mode d’insertion est souvent en culture mono-spécifique devant le blé, mais peut présenter des variantes comme l’association sur la même parcelle avec d’autres cultures (pois-blé ou pois-triticale).

  

Pas d’engrais azotés sur le pois et moins sur la culture suivante

Les légumineuses comme le pois sont capables de prélever l’azote de l’air grâce aux bactéries symbiotiques des nodosités de leurs racines. Elles ne demandent donc pas d’apport d’engrais azoté. La consommation d’énergie fossile est moindre (moins de passages de tracteur), les émissions de gaz à effet de serre (en amont et au champ) et de gaz acidifiants sont diminuées (respectivement de près de 40%, 50% et 80% pour le pois comparé à une culture recevant 180 kg d’engrais azotés). Et moins d'azote sur les cultures suivantes (: -20 à -60 kg/ha d'azote sur les céréales à pailles ou le colza pour un rendement similaire ou amélioré).

Page rédigée par Terres Inovia à partir de son expertise et des publications d’ARVALIS ‐ Institut du végétal et de l’UNIP.

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Culture du pois

Maîtriser la culture du pois (hiver & printemps)


Maladies pois et féverole

Diagnostiquer et gérer les maladies du pois et de la féverole


Toutes les formations