TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

Réunion PROLEOBIO 2018 - Etoile-sur-Rhône (26)

15 mars 2018

Réunion PROLEOBIO 2018 - Etoile-sur-Rhône (26)

Groupe de travail national sur la production des oléagineux et protéagineux en agriculture biologique. Visite des essais systèmes de la plateforme TAB

Tous les événements

Enquête tournesol 2018

Conseil variétal Tournesol 2018 :

votre avis nous intéresse !

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Les huiles et protéines végétales : des piliers pour bâtir un nouveau modèle alimentaire"

12 février 2018

Paris, le 9 février 2018 – Après une fin d’année 2017 caractérisée par l’enjeu de l’efficacité et de(...)


PROMOSOL : appel à projets 2018

26 janvier 2018

Le dispositif se traduit par l’identification de priorités de recherche, le financement de programme(...)


Toutes les actualités

Lupin : variétés

Caractéristiques des variétés de lupin

03 janvier 2018
Nouvelles variétés - Inscriptions CTPS pour 2018

-----------------------------------------------------------------------------

Résultats variétés lupin 2016

09 décembre 2016

Résultats d'évaluation pour les variétés de lupin d'hiver et de lupin de printemps testées en 2016 par Terres Inovia et ses partenaires.

Résultats variétés lupin d'hiver 2016 (PDF 153 Ko)

Résultats variétés lupin de printemps 2016 (PDF 275 Ko)

Lupin d'hiver ou lupin de printemps ?

Les lupins d’hiver et de printemps

• sont très sensibles à l’excès d’eau et à la présence de calcaire : ils ont besoin de sols sains et sans calcaire actif (taux de CaCO3 total inférieur à 2,5 %) ;

• n’apprécient

pas les sols limoneux, froids et battants qui ralentissent la levée et donc pénalisent leur implantation ;

• ont des potentiels de rendements voisins : 50 q/ha pour le type hiver, 40 q/ha pour le type printemps ;

• ont des cycles longs : 7 à 8 mois pour le type printemps, 11 mois pour le type hiver.
Dans certaines zones, et en cas d’été frais et humide, le cycle peut être allongé, rendant la récolte du lupin de printemps difficile. Évitez de choisir des variétés tardives dans ces situations.

Le lupin d’hiver

• nécessite une parcelle très propre, exempte de vivaces ;

• a une résistance au froid moyenne, ce qui limite sa zone de production à l’Ouest et au Sud ;

• permet un rendement plus régulier et supérieur au lupin de printemps (5 à 10 q/ha).

Variétés de lupin d’hiver

• Éviter de le cultiver dans les secteurs où la température descend régulièrement en dessous de -10°C;
• MAGNUS, variété précoce inscrite en 2014, confirme son  bon potentiel. ORUS reste également une valeur sûre, la plus tolérante au froid, avec un bon rendement et une teneur en protéines légèrement supérieure aux deux autres variétés. Elle est également plus tardive à floraison et légèrement plus sensible à la verse. CLOVIS, variété plus ancienne (2008) est courte et précoce mais présente un potentiel inférieur par rapport aux autres variétés.

Le lupin de printemps

• est moins sensible à l’enherbement et n’est pas confronté aux risques de gel en hiver et aux potentielles pertes imputables à cette situation ;

• est plus sensible à l’anthracnose et sera plus soumis aux ravageurs (thrips et sitones en particulier) ;

• peut être cultivé dans toute la moitié ouest de la France ;

• est beaucoup plus exposé aux coups de chaleur à la floraison et au stress hydrique. Or, son rendement est lié à la pluviométrie de juin et juillet. 

Variétés de lupin de printemps

• les variétés tardives comme ENERGY sont réservées à l’Ouest. Cultiver des variétés précoces comme AMIGA ou FEODORA, ou demi-précoces comme FIGARO ou SULIMO en Normandie et dans le Centre Bassin parisien, mais la récolte risque d’être tardive (après le 10 septembre). Dans le Sud-Ouest, cultiver ENERGY ou SULIMO. Dans la grande moitié Est, cultiver toutes les variétés sauf ENERGY;

• Dans les conditions de l’année 2016, FIGARO, inscrite en 2016, présente un potentiel de rendement inférieur à AMIGA ou FEODORA, malgré une bonne teneur en protéines et une bonne tenue de tige. AMIGA présente le meilleur potentiel de rendement, et reste avec FEODORA des valeurs sûres. ENERGY, variété tardive, n’est présente que dans un seul essai dans le second essai elle n’a pu être récoltée en raison de sa tardivité.

Zones de culture conseillées en fonction des variétés

 

 

Cliquez pour agrandir les tableaux

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Cultures de protéagineux

Maîtriser les cultures de protéagineux (pois, féverole et lupin) pour des rotations performantes et durables


Toutes les formations