TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

Plateforme colza le 14 novembre 2017 - Chaignes (27)

14 novembre 2017

Colza, semis soigné, risque limité

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Promosol, 40 ans de partenariat public-privé pour l’amélioration variétale"

19 octobre 2017

Paris, le 19 octobre 2017 - Créée en 1977, l’association Promosol est issue d’un partenariat initié (...)


Communiqué de presse : "Oléo-protéagineux en agriculture biologique : Toute une filière mobilisée pour des cultures à fort potentiel"

19 septembre 2017

Avec des surfaces d’oléo-protéagineux cultivées en agriculture biologique qui progressent de manière(...)


Toutes les actualités

Récolte et stockage du lupin

Récolter à 14-15% d'humidité

• Les gousses de lupin ne s’ouvrent pas à maturité sur la plante, ce qui facilite la récolte.

• Cette dernière est possible dès 20 % d’humidité, mais l’optimum est de récolter à 14-15 % afin de favoriser une bonne conservation des graines.

• En cas de graines très sèches (teneur en eau inférieure à 10-12 %) ou de forte chaleur, battre plutôt le matin pour limiter l’éclatement des gousses au contact des rabatteurs.

• En cas de salissement important de la parcelle, utiliser un dessicant une semaine avant la récolte [Réglone 2-3 l/ha (diquat 200 g/l) – DAR = 5 jours].

Dates de récolte :
- le lupin d’hiver se récolte à partir de fin juillet ;
- le lupin de printemps se récolte de mi-août à mi-septembre pour les zones les plus tardives. La maturité peut être retardée en cas d’été frais et humide.

La coupe avancée, pour les agriculteurs qui en ont une, est un vrai avantage.

Rendement : quelques composantes

Ce sont les deux premiers étages de gousses qui font l’essentiel du rendement du lupin.
Les rendements du lupin varient en général entre 20q/ha et 45q/ha, le lupin d’hiver étant plus productif que le lupin de printemps. Cette variation est souvent liée aux conditions sanitaires de l’année, ainsi qu’à la disponibilité en eau en fin de cycle.

Quelques valeurs indicatives de composantes de rendement (source Arvalis Institut du végétal)
 

Type de lupin

Hiver

Printemps

Plantes/m²

25

45

Etages de gousse

3

2

Nb de gousses/plante

30

10

Graines/m²

1400-1600

1000-1200

PMG

300-350

300-350

Rendement (q/ha)

45-50

35-40

 

Stockage : maîtriser l'humidité et la température

• Contrairement à la féverole ou au pois, les graines de lupin ne contiennent pas d’insectes pouvant émerger durant le stockage.

Maîtriser l’humidité et la température des graines de lupin pour assurer une conservation de longue durée.

• En présence importante d’impuretés, procéder au nettoyage pour éviter tout risque de développement de moisissures.

• Si les graines ont une humidité inférieure à 20 %, et à condition qu’il n’y ait pas de résidus d’adventices, une simple ventilation à air ambiant permet de ramener les graines à 14-15 % d’humidité pour les conserver entières.

 

• Si la récolte est plus humide, deux solutions possibles :
- le séchage à air chaud ;
- l’inertage en cas d’autoconsommation des graines : la graine est broyée et stockée dans un silo hermétiquement fermé comme pour l’ensilage. Le dégagement de CO2 dans le silo dû à la fermentation des graines suffit à assurer leur conservation.

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Réussir sa conversion en bio

Les bases techniques et agronomiques pour réussir les grandes cultures en agriculture biologique


Cultures de protéagineux

Maîtriser les cultures de protéagineux (pois, féverole et lupin) pour des rotations performantes et durables


Toutes les formations