TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

21 novembre 2017

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

Beaune - RTR Nord et Est Le 21 novembre 2017

Tous les événements

Rendements protéagineux 2017

Saisissez vos

rendements en protéagineux

(pois, féverole, lupin, lentille

et pois chiche)

(moins de 5 minutes !)

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Oléo-protéagineux en agriculture biologique : Toute une filière mobilisée pour des cultures à fort potentiel"

19 septembre 2017

Avec des surfaces d’oléo-protéagineux cultivées en agriculture biologique qui progressent de manière(...)


Communiqué de presse "Plateforme Syppre vandalisée à Montesquieu-Lauragais"

22 août 2017

ARVALIS - Institut du végétal, l’Institut Technique de la Betterave et Terres Inovia portent plainte(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Lupin / Cultiver du lupin / Les maladies du lupin

Anthracnose

Actu réglementaire : chlorothalonil

Février 2016
Les récentes ré‐homologations de produits à base de chlorothalonil prennent en compte de façon plus restrictive la problématique de qualité des eaux souterraines.

  Produits à base de chlorothalonil : conditions d'emploi et restrictions

Photos ©Terres Inovia / cliquez pour agrandir

 

L’anthracnose (Colletotrichum sp.) est la maladie la plus préjudiciable au lupin (de printemps en particulier). Transmise par les semences et les résidus de cultures contaminés, elle provoque une courbure en crosse des tiges, accompagnée de chancres roses auréolés de brun, suivie du dessèchement de la plante. Ceux-ci peuvent également se développer sur les gousses.

Elle apparait généralement en foyers, à partir d’avril sur lupin d’hiver, de mai sur lupin de printemps. En cas de forte attaque, les tiges cassent, la plante flétrit. Un temps chaud et humide au printemps favorise le développement de la maladie.

Nuisibilité

Elle peut être élevée en cas d’attaque précoce et importante.

Méthode de lutte

Un traitement de semences [Wakil XL (mefenoxam 17,5 % + cymoxanil 10 % + fludioxonil 5 %) ou Vitavax (carboxine 198 g/l + thirame 198 g/l)] permet de limiter les attaques précoces. Dès que les premiers symptômes (courbure) apparaissent, intervenir avec Banko 500 2 l/ha (chlorothalonil 500 g/l) ou Amistar (azoxystrobine 250 g/l).

Bien choisir son herbicide pour lupin

Mise à jour : Septembre 2017

Tableau fongicides lupin

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Cultures de protéagineux (Nouveauté)

Maîtriser les cultures de protéagineux (pois, féverole et lupin) pour des rotations performantes et durables


Réussir sa conversion en bio (Nouveauté)

Réussir sa conversion en agriculture biologique en grandes cultures


Toutes les formations