TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

21 novembre 2017

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

Beaune - RTR Nord et Est Le 21 novembre 2017

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Le semis de colza associé à des légumineuses : une des clefs pour l'essor de cette filière bio dans le Sud-Ouest"

17 novembre 2017

Paris, le 16 novembre 2017 – Cultiver du colza en agriculture biologique c’est possible ! En plaçant(...)


Communiqué de presse : "Appel à candidature pour le label Digifermes"

15 novembre 2017

Créé en 2015, le label Digifermes® compte aujourd’hui 3 fermes expérimentales. Il ouvre un nouvel ap(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Lupin / Cultiver du lupin / Les maladies du lupin

Anthracnose

Actu réglementaire : chlorothalonil

Février 2016
Les récentes ré‐homologations de produits à base de chlorothalonil prennent en compte de façon plus restrictive la problématique de qualité des eaux souterraines.

  Produits à base de chlorothalonil : conditions d'emploi et restrictions

Photos ©Terres Inovia / cliquez pour agrandir

 

L’anthracnose (Colletotrichum sp.) est la maladie la plus préjudiciable au lupin (de printemps en particulier). Transmise par les semences et les résidus de cultures contaminés, elle provoque une courbure en crosse des tiges, accompagnée de chancres roses auréolés de brun, suivie du dessèchement de la plante. Ceux-ci peuvent également se développer sur les gousses.

Elle apparait généralement en foyers, à partir d’avril sur lupin d’hiver, de mai sur lupin de printemps. En cas de forte attaque, les tiges cassent, la plante flétrit. Un temps chaud et humide au printemps favorise le développement de la maladie.

Nuisibilité

Elle peut être élevée en cas d’attaque précoce et importante.

Méthode de lutte

Un traitement de semences [Wakil XL (mefenoxam 17,5 % + cymoxanil 10 % + fludioxonil 5 %) ou Vitavax (carboxine 198 g/l + thirame 198 g/l)] permet de limiter les attaques précoces. Dès que les premiers symptômes (courbure) apparaissent, intervenir avec Banko 500 2 l/ha (chlorothalonil 500 g/l) ou Amistar (azoxystrobine 250 g/l).

Bien choisir son herbicide pour lupin

Mise à jour : Septembre 2017

Tableau fongicides lupin

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Réussir sa conversion en bio

Les bases techniques et agronomiques pour réussir les grandes cultures en agriculture biologique


Toutes les formations