TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Villers-lès-Nancy - le 22 novembre 2017

22 novembre 2017

RTR Villers-lès-Nancy - le 22 novembre 2017

Villers-lès-Nancy- RTR Nord et Est Le 22 novembre 2017

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Le semis de colza associé à des légumineuses : une des clefs pour l'essor de cette filière bio dans le Sud-Ouest"

17 novembre 2017

Paris, le 16 novembre 2017 – Cultiver du colza en agriculture biologique c’est possible ! En plaçant(...)


Communiqué de presse : "Appel à candidature pour le label Digifermes"

15 novembre 2017

Créé en 2015, le label Digifermes® compte aujourd’hui 3 fermes expérimentales. Il ouvre un nouvel ap(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Lupin / Cultiver du lupin / Le lupin et ses atouts

Atouts économiques

Effet précédent

Comme le pois et la féverole, le lupin a des effets bénéfiques sur le rendement et la nutrition azotée des cultures suivantes dans la rotation. Les charges en intrants du système de culture (engrais azoté, herbicides et fongicides) sont diminuées. Ainsi, la rentabilité d’une culture de lupin ne doit pas se calculer uniquement à l’échelle de l’année, mais avant tout à l’échelle de la rotation.

Des charges opérationnelles limitées

Les charges spécifiques au lupin sont relativement faibles, et dépendent beaucoup du coût des semences et du débouché envisagé.

Alimentation animale ou alimentation humaine

Riche en protéines et en matières grasses, dépourvu de facteurs antinutritionnels (faible teneur en alcaloïdes), et ne contenant pas de gluten, le lupin blanc doux trouve des débouchés :
•  en alimentation animale : autoconsommation ou intégration dans des formules ;
•  et en alimentation humaine : graines entières, pépites, farines, ingrédients, intégration dans les produits « sans gluten » …

Composition moyenne d'une graine de lupin

 

 

Une prime couplée spécifique aux protéagineux

Comme les autres protéagineux, le lupin bénéficie d’une aide couplée aux niveaux européen et français. En 2015, cette prime s’élève à 187€/ha.

 

Photos jeunes gousses ©Terres Inovia / Cliquez pour agrandir

 

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Cultures de protéagineux

Maîtriser les cultures de protéagineux (pois, féverole et lupin) pour des rotations performantes et durables


Toutes les formations