TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Villers-lès-Nancy - le 22 novembre 2017

22 novembre 2017

RTR Villers-lès-Nancy - le 22 novembre 2017

Villers-lès-Nancy- RTR Nord et Est Le 22 novembre 2017

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Le semis de colza associé à des légumineuses : une des clefs pour l'essor de cette filière bio dans le Sud-Ouest"

17 novembre 2017

Paris, le 16 novembre 2017 – Cultiver du colza en agriculture biologique c’est possible ! En plaçant(...)


Communiqué de presse : "Appel à candidature pour le label Digifermes"

15 novembre 2017

Créé en 2015, le label Digifermes® compte aujourd’hui 3 fermes expérimentales. Il ouvre un nouvel ap(...)


Toutes les actualités

Ravageurs

Lin hiver et lin de printemps

 

Cliquez pour agrandir

Thrips

(agrandir)

Les thrips adultes (insectes allongés noirs de 1 à 2 mm) et les larves (1 mm, jaune orangé) peuvent coloniser les parcelles de la reprise de végétation à la floraison. Les attaques tardives sont les plus nuisibles, car elles provoquent l’avortement des fleurs.

Il est nécessaire d’intervenir, si en balayant le sommet des lins de la main ouverte et humide, 5 thrips en moyenne sont récupérés. Réaliser 10 balayages.

En lin d'hiver : surveillance de la reprise de végétation à la fin floraison

En lin de printemps : surveillance de la levée à la fin de floraison

Altises adultes

(agrandir)

Les dégâts d'altises sont d’autant plus préjudiciables que la densité des plantes est faible et leur croissance lente. Toutefois, leur présence à l'automne n'est pas fréquente.

•    En lin d’hiver, le risque est à prendre en compte dès la levée des plantules. Le risque est moins soutenu en lin d’hiver qu’en lin de printemps. Cependant, dans les régions du sud ouest il est fréquent d’avoir des automnes à risque moyen à élevé et selon les années un printemps qui  peut s’avérer à risque sur des plantes déjà développées (suivez les BSV de votre région pour évaluer le risque de l’année).
•    En lin de printemps, surveillez la culture dès la germination des graines. Les altises peuvent être nombreuses très tôt et attaquer les cotylédons et les jeunes feuilles. La multiplication des morsures peut entraîner la mort des plantules. L'incidence des dégâts diminue avec le développement de la végétation. En cas d’attaque précoce, les larves peuvent également être nuisibles en s’attaquant au système racinaire.
•    Il n’existe pas de seuil d’intervention, ni pour le lin oléagineux d’hiver, ni pour le lin oléagineux de printemps. Les risques sont à apprécier en fonction de l’état des lins (peuplement, vigueur, stade), du nombre d’insectes et de morsures et des prévisions météorologiques. Intervenez, si nécessaire, de la levée jusqu’au stade 5 cm.

D'autres ravageurs (noctuelle, taupin, mineuse), peu fréquents, peuvent être ponctuellement nuisibles.

Insecticides autorisés en végétation

Insecticides utilisables sur lin : substance active, ZNT, DAR, doses, mentions "abeilles"...

Dernière mise à jour : mars 2017

Tableau des insecticides

Maladies & ravageurs du lin oléagineux

Conçu pour être glissé dans la poche, le petit guide pratique Maladies et ravageurs du lin oléagineux propose 10 fiches pour reconnaître les principaux insectes et maladies du lin et leurs dégâts.

Pour chaque maladie et chaque insecte, sont précisés la nuisibilité, la période d'observation privilégiée, les principaux éléments de surveillance et de lutte et leur cycle biologique. 2 tableaux récapitulatifs des maladies et des insectes précèdent les fiches.

  Commander le petit guide

Respecter certaines règles pour protéger les abeilles

Bien que lin ne soit pas mellifère, la culture est néanmoins visitée par les insectes pollinisateurs en quête de pollen. Il convient donc de limiter les effets non intentionnels des traitements phytosanitaires.

Dès l’apparition des premières fleurs dans les cultures, utilisez un produit dont l’usage est autorisé en floraison et vérifiez systématiquement l’absence d’insectes butineurs avant toute intervention contre les ravageurs.

 

Recommandations sur les périodes de traitements à privilégier (*) :
• Dans les 3 heures après l’heure du coucher du soleil telle que définie par l’éphéméride, ou ;
• Dans les 3 heures précédant l’heure du coucher du soleil telle que définie par l’éphéméride si la température est inférieure à 12°C
(*) il est interdit de traiter en présence d’abeille, même si le produit comporte la mention « abeille »

 

Afin de protéger la faune auxiliaire dans son ensemble, respectez les seuils de nuisibilité ainsi que les conditions d’emploi associées à l’usage du produit, telles que mentionnées sur l’étiquette.

Plaquette de l'AFPP "les abeilles butinent"

Note "Les abeilles, des alliées pour nos cultures : protégeons-les !"

Publications

Cultivalin : Mieux connaître les pratiques en lin oléagineux pour progresser ensemble

Cultivalin : Mieux connaître les pratiques en lin oléagineux pour progresser ensemble

Partenariat entre Terres Inovia et Valorex sur les pratiques culturales en lin oléagineux d’hiver et de printemps.

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

Bilan énergie et gaz à effet de serre

Tous les outils

Formations

Nouvelles technologies

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Culture du lin oléagineux

La conduite du lin oléagineux : savoir l'essentiel


Toutes les formations