TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

Réunion PROLEOBIO 2018 - Etoile-sur-Rhône (26)

15 mars 2018

Réunion PROLEOBIO 2018 - Etoile-sur-Rhône (26)

Groupe de travail national sur la production des oléagineux et protéagineux en agriculture biologique. Visite des essais systèmes de la plateforme TAB

Tous les événements

Enquête tournesol 2018

Conseil variétal Tournesol 2018 :

votre avis nous intéresse !

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Les huiles et protéines végétales : des piliers pour bâtir un nouveau modèle alimentaire"

12 février 2018

Paris, le 9 février 2018 – Après une fin d’année 2017 caractérisée par l’enjeu de l’efficacité et de(...)


PROMOSOL : appel à projets 2018

26 janvier 2018

Le dispositif se traduit par l’identification de priorités de recherche, le financement de programme(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Lin / Cultiver du lin oléagineux / Fertilisation

Zinc


 

Le lin exporte beaucoup de zinc de l’ordre de 300g/ha d’élément pur. Le calcaire actif bloque le zinc, évitez donc de réaliser un chaulage avant une culture de lin. Le lin de printemps est plus sensible aux carences en zinc.
Cas général : l’enrobage des semences avec du zinc est suffisant mais en absence d’enrobage procéder à l’application de sulfate ou du chélate de zinc (volume de bouillie conseillée = 400 l/ha) au stade cotylédons-premières feuilles apparentes (= 2 cm) de manière à combler les exportation.
Situation à risque de carence : (cela correspond aux terre superficielle argilo-calcaire, sols sableux, pH supérieur à 7,5, apport de chaux et de résidus d’origine agroindustrielle) : optez pour des semences enrobées et prévoyez l’application de sulfate de zinc ou du chélate de zinc (forme plus sélective en conditions gélives ou en présence de morsures d’altises) au stade cotylédons-premières feuilles apparentes (volume de bouillie conseillée = 400 l/ha).
• pas d’application en cas de risque de gelées nocturnes.
En cas de carence, la plante prend un aspect grisâtre. A partir du stade 5-10 cm, des tâches blanchâtres peuvent apparaître sur le bouquet terminal (photo ci-contre).

Publications

Cultivalin : Mieux connaître les pratiques en lin oléagineux pour progresser ensemble

Cultivalin : Mieux connaître les pratiques en lin oléagineux pour progresser ensemble

Partenariat entre Terres Inovia et Valorex sur les pratiques culturales en lin oléagineux d’hiver et de printemps.

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

Bilan énergie et gaz à effet de serre

Tous les outils

Formations

Nouvelles technologies

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Culture du lin oléagineux

La conduite du lin oléagineux : savoir l'essentiel


Toutes les formations