TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Hommage

Hommage à l'engagement pour la recherche et l'innovation de Xavier Beulin, président du Cetiom de juillet 2000 à décembre 2009. Nos condoléances à ses proches.

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Des opportunités pour la filière oléo-protéagineuse bio dans le Nord"

17 mars 2017

Communiqué de presse diffusé par Terres Inovia et l'Itab à l'occasion des réunions annuelles avec de(...)


Communiqué de presse : "Des opportunités pour la filière oléo-protéagineuse bio dans le Sud"

17 mars 2017

Communiqué de presse diffusé par Terres Inovia et l'Itab à l'occasion des réunions annuelles avec de(...)


Toutes les actualités

Lin oléagineux de printemps : implantation

Culture intermédiaire avant lin oléagineux de printemps

Afin de réussir sa culture intermédiaire avant un lin oléagineux de printemps, il est nécessaire de limiter la biomasse à 2,5 t de MS/ha, en respectant les dates légales d'implantation et de destruction (s'informer des règles Directives Nitrates en vigueur dans son département). Faire attention aux conditions de portance des sols au moment de la destruction. Un mélange avec une légumineuse permet de diminuer la dose totale d'azote apportée.

            

Choix de la parcelle et travail du sol

• Eviter les terres très séchantes (craies de Champagne, cranettes de Picardie et sols très sableux). Privilégier les terres qui se réchauffent plus rapidement au printemps (limons moyens).

• Le non labour est possible, en particulier dans les sols argileux. En effet, le lin aime les sols rappuyés, bien structurés en profondeur et favorisant un bon enracinement. il ne tolère pas les lits de semences motteux et soufflés. En présence abondante de pailles en surface, utiliser un matériel adapté (semoir à disques) pour assurer un bon contact graines-terre et obtenir une bonne levée.

• Favoriser l’enracinement dans un sol bien structuré qui permette l’exploitation de la réserve hydrique du sol. Cette étape est importante car le lin de printemps est une plante exigeante en eau au cours de la floraison. Il est conseillé de broyer la paille du précédent avant de l’enfouir.

  

Semis

Dates de semis conseillées

Quantité de semences à apporter (kg/ha)

PMG (g)

Nombre désiré de graines/m2

450

550

650

5

23

28

33

5,5

25

30

36

6

27

33

39

6,5

29

36

42

7

32

39

46

7,5

34

41

49

8

36

44

52

 

 

 

 

• Semer à la date optimale pour votre région (Voir carte).

• Semer 450 à 650 graines/m2 avec un semoir à céréales pour obtenir 450 à 500 plantes/m2. Le taux de germination des semences certifiées est au minimum de 85 %.

• Contrôler votre densité de semis, car le poids de mille graines peut varier de 5 à 10 g selon les variétés (pour un PMG de 8 g, semer environ 45 kg/ha). De plus les graines de lin sont fluides.

 Avec 200 plantes/m2 correctement réparties, le potentiel de la culture est peu affectée si les adventices sont maîtrisées.

 

Réalisé en collaboration avec ARVALIS Institut du végétal

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

Bilan énergie et gaz à effet de serre

Tous les outils

Formations

Nouvelles technologies (Nouveauté)

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Culture du lin oléagineux

La conduite du lin oléagineux : savoir l'essentiel


Toutes les formations