TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Actualités / Presse

Cultures oléo-protéagineuses : le gel aura un impact limité si la pluie revient

25 avril 2017

Communiqué de presse concernant l'impact du gel sur les cultures oléo-protéagineuses

 

CP - "Cultu(...)


Dossier de presse présentation des Culturales 2017

20 avril 2017

Dossier de presse proposé lors de la conférence de presse du 12 avril concernant le lancement des Cu(...)


Toutes les actualités

Lin oléagineux de printemps : fertilisation

Phosphore et potasse

Le lin a des besoins faibles en P et K

Fertilisation P et K pour un rendement de 25 q/ha

Sol léger

Sol bien pourvu

Sol très bien pourvu

P2O5

40-50*

30-40

0

K2O

30**

30

0

* En cas d'exportation des pailles du précédent, ajouter à ces chiffres 10 à 20 u de P2O5

** En cas d'exportation des pailles du précédent, ajouter à ces chiffres 30 à 40 u de K2O

     

Azote

 

 

L'excès d'azote augmente le risque de verse et la sensibilité aux maladies.

 

Exemple de dose d'azote à apporter*

Objectif de rendement

Sols superficiels

(< 60 cm)

Sols profonds (90cm)

20 q/ha

70 u

-

25 q/ha

90 u

80 u

>30 q/ha

-

100-110 u



* en cas d'apport organiques réguliers, baisser la dose d'apport de 40 unités au moins (consulter son conseiller).

Les besoins du lin sont de 4 à 5 u par quintal de grains produit. Ajuster la dose totale en fonction du type de sol et des reliquats.

Si la dose à apporter est supérieure à 80 unités, fractionner en 2 l'apport : 30 à 50 unités au semis et le complément à l'apparition des boutons floraux. 

Privilégier les formes solides aux solutions azotées qui peuvent brûler les tiges et leurs extrémités.

Besoins, exportations et restitutions du lin en N, P, K

 

Zinc 

Le lin exporte beaucoup de zinc. Utiliser des semences traitées avec du zinc.

Dans les situations à risque (sols calcaires ou sols ayant reçu un amendement calcique récent (blocage du zinc), sols très sableux, sols avec un pH supérieur à 7,5, terres froides et humides), apporter du sulfate ou du chélate de zinc avant le stade 2 cm. Volume de bouillie : 400 l/ha.

Ne pas traiter en cas de gelées nocturnes.

En cas de carence, la plante prend un aspect grisâtre. A partir du stade 5-10 cm, des taches blanchâtres peuvent apparaître sur le bouquet terminal (à droite, photo ci-contre).

(agrandir)

Réalisé en collaboration avec ARVALIS-Institut du végétal

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

Bilan énergie et gaz à effet de serre

Tous les outils

Formations

Nouvelles technologies (Nouveauté)

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Culture du lin oléagineux

La conduite du lin oléagineux : savoir l'essentiel


Toutes les formations