TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Orléans - le 25 janvier 2018

25 janvier 2018

RTR Orléans - le 25 janvier 2018

Orléans - RTR Ouest Le 25 janvier 2018

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Nouvelle étape dans le partenariat entre les réseaux des Chambres d’agriculture et des instituts techniques agricoles"

29 novembre 2017

Le 29 novembre 2017 - Dans un contexte agricole et territorial en pleine mutation, l’APCA et l’Acta-(...)


Communiqué de presse : "Le semis de colza associé à des légumineuses : une des clefs pour l'essor de cette filière bio dans le Sud-Ouest"

17 novembre 2017

Paris, le 16 novembre 2017 – Cultiver du colza en agriculture biologique c’est possible ! En plaçant(...)


Toutes les actualités

Régulateur

Une croissance excessive de la féverole pénalise le rendement de la culture.

    

Causes et conséquences d’une croissance excessive

Des semis précoces, une densité de semis excessive, des sols limoneux ou argileux profonds, des étés pluvieux, des apports réguliers de fumure organique sont des facteurs propices à une croissance excessive de la féverole.

Lorsque la féverole croît de manière excessive, son rendement est diminué du fait d’une réduction du nombre de grains (avortement des premiers étages par manque de lumière). Le risque de verse est aussi augmenté, bien que la majorité des variétés présente un niveau de résistance élevé. La verse entraîne une recrudescence des maladies et des problèmes à la récolte.

  

Réguler la croissance de la féverole

Si les conditions sont favorables à une croissance excessive de la féverole, il est possible de la réguler. Avant tout, semer à la densité recommandée pour limiter le risque d’avoir une végétation excessive.

Le régulateur MODDUS est homologué sous réserve de respecter les préconisations suivantes :
- soit une application à 0,5 l/ha à début floraison (25 €/ha),
- soit deux applications à 0,25 l/ha : une à début floraison et la seconde 15 jours après ; attention au délai avant récolte (DAR) de 60 jours.

Un apport unique ou fractionné permet d’obtenir la même efficacité sur la réduction de la hauteur des plantes.

Remarque : MODDUS peut être associé aux fongicides ou insecticides homologués pendant la floraison de la féverole.

Page rédigée par Terres Inovia à partir de son expertise et des publications d’ARVALIS ‐ Institut du végétal et de l’UNIP.

Publications

Qualité des graines de féverole 2016

Qualité des graines de féverole 2016

Teneur en protéines : niveau très satisfaisant à 29,1%

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Cultures de protéagineux

Maîtriser les cultures de protéagineux (pois, féverole et lupin) pour des rotations performantes et durables


Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Toutes les formations