TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Rendements protéagineux 2017

Saisissez vos

rendements en protéagineux

(pois, féverole, lupin, lentille

et pois chiche)

(moins de 5 minutes !)

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Limiter l’usage des intrants, améliorer la fertilité du sol en préservant les revenus"

03 juillet 2017

Le 29 juin 2017, les 3 instituts techniques agricoles ARVALIS – Institut du végétal, ITB et Terres I(...)


Communiqué de presse : SYPPRE "Préserver la fertilité des sols et réduire les émissions de gaz à effet de serre"

28 juin 2017

Le 28 juin 2017, les 3 instituts techniques agricoles ARVALIS – Institut du végétal, ITB et Terres I(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Féverole / Cultiver de la féverole / Maladies

Ascochytose, taches en "brûlures de cigarettes"

Actu réglementaire : chlorothalonil

Mars 2016

Les récentes ré‐homologations de produits à base de chlorothalonil prennent en compte de façon plus restrictive la problématique de qualité des eaux souterraines.

Produits à base de chlorothalonil : conditions d'emploi et restrictions (PDF 50 Ko)

Exemples de stratégies fongicides selon la réglementation au 07 mars 2016 (PDF 90 Ko)

L’anthracnose est une maladie aérienne assez fréquente chez la féverole, notamment pour les types hiver. Elle est causée par le champignon Ascochyta fabae. En termes d’homologation, cette maladie est encore appelée anthracnose.

  

Une maladie qui entraîne la verse

Symptômes

 

 

 

La maladie touche feuilles, tiges et gousses. Les jeunes taches sont petites, de couleur cendrée diffuse, avec un diamètre > 3 mm. Les taches « âgées » ressemblent à des brûlures de cigarette : pourtour noir, centre clair avec présence de nombreuses ponctuations noires. Le centre de ces taches se nécrose, jusqu’à trouer les feuilles. Les tiges, rapidement attaquées en profondeur, cassent. Des nécroses circulaires de plusieurs millimètres et de couleur gris noir sont visibles à la surface des gousses. Dans les cas les plus graves, les gousses attaquées éclatent, les grains infectés se recouvrent de taches.

Ces symptômes sont parfois confondus avec ceux du botrytis. Dans le cas de ce dernier, le feuillage est couvert de nombreuses taches, plus nombreuses que pour l'ascochytose, et dépourvues de pycnides (points noirs).

Botrytis de la féverole

Nuisibilité

La maladie peut entraîner jusqu’à 10 q/ha de perte de rendement.

Périodes d’observation

Surveiller les parcelles dès le stade 6-8 feuilles pour la féverole d’hiver, et début floraison pour celle de printemps, jusqu’à fin floraison dans les deux cas.

  

Méthodes de lutte contre l’ascochytose de la féverole

Lutte agronomique

Enfouir profondément les résidus de culture. Respecter les préconisations de densités de semis : trop élevées, elles favorisent le développement de la maladie.

Lutte phytosanitaire

Traitement de semences.

Les semences contaminées sont une source de propagation de l’ascochytose. Pour limiter au maximum le développement d’un inoculum primaire, le traitement des semences (VITAVAX 200 FF ou WAKIL XL) et l’utilisation de lots de semences saines sont primordiaux.

Traitement en végétation.
Intervenir dès l’apparition des premières taches sur féverole d’hiver et de printemps, bien que les attaques d’ascochytose soient moins fréquentes sur cette dernière.
Parcelle et rotations

Produits fongicides autorisés sur féverole

Page rédigée par Terres Inovia à partir de son expertise et des publications d’ARVALIS ‐ Institut du végétal et de l’UNIP.

Publications

Qualité des graines de féverole 2016

Qualité des graines de féverole 2016

Teneur en protéines : niveau très satisfaisant à 29,1%

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Cultures de protéagineux (Nouveauté)

Maîtriser les cultures de protéagineux (pois, féverole et lupin) pour des rotations performantes et durables


Inoculation légumineuses

Inoculation des légumineuses (à graines et fourragères) : des connaissances nécessaires à la pratique


Toutes les formations