TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Agenda

Séminaire "gestion de l'azote"

11 juillet 2017

Séminaire "gestion de l'azote"

Changer la gestion de l'Azote dans les champs cultivés : comment accompagner les agriculteurs dans leurs choix stratégiques ?

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse "Adapter les systèmes spécialisés en maïs avec couverts végétaux et cultures de diversification"

20 juin 2017

Le 20 juin 2017, les 3 instituts techniques agricoles ARVALIS – Institut du végétal, ITB et Terres I(...)


Communiqué de presse : Le guide de culture pois 2017 est disponible !

16 juin 2017

Communiqué de presse pour la nouvelle version du guide de culture pois 2017.

 

Communiqué de presse(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Féverole / Cultiver de la féverole / Désherbage

Désherbage mécanique

La féverole peut être désherbée mécaniquement (en complément du désherbage chimique en conventionnel).

      

Désherber tôt pour lutter contre les dicotylédones

Intervenir quand les adventices sont jeunes avec un faible système racinaire (stade "fil blanc"), soit du stade 2 feuilles jusqu’à début floraison de la féverole. Le risque de casse de tiges est toutefois plus important à partir du stade 7-8 feuilles sur féverole d’hiver (nombreuses ramifications).

Le désherbage mécanique est efficace sur dicotylédones, mais est mal adapté à la gestion des vivaces. La herse étrille ou la houe sont également sélectives jusqu’au stade début floraison.

La bineuse est à privilégier, sous réserve que l’écartement entre rangs l’autorise (35-40 cm minimum). Le binage permet de lutter tout particulièrement contre les vivaces et les adventices à pivot (exemple de la moutarde). 

   

Les différents outils et leur utilisation

Outil

Quand ?

Comment ?

Remarques

Herse étrille

En prélevée, à l'aveugle.
En post-levée, après le stade 3 feuilles.

A 2 à 3 cm de profondeur (il faut avoir semé de façon régulière pour obtenir une levée homogène), dents souples.
Vitesse : pas de limite en prélevée ; 2 km/h après le stade 3 feuilles.

Le bon enracinement de la féverole lui permet de repartir même si elle est couchée et un peu recouverte de terre. Si la plante est un peu abîmée, la ramification à la base du pied lui permet de repartir.

Houe rotative

En prélevée et à partir du stade 2 feuilles, jusqu'au stade 6 feuilles.

Réglet l'agressivité en fonction du stade.
Vitesse : 10-12 km/h.

Utiliser sur sol battant, où la herse étrille n'est pas assez efficace. Possibilité de passage précoce en cas de salissement prématuré.

Bineuse

A partir du stade 2-3 feuilles

Avec éventuellement des protège-plants ou des lames Lelièvre.

Période d'intervention plus importante et efficacité moins dépendante des stades de développement des adventices. Le binage sera privilégié en cas de salissement important.

Au stade 4-8 feuilles

Avec des socs butteurs ou des doigts souples pour limiter l'enherbement sur le rang.
Ecartement entre rangs : à partir de 30 cm.

Source : CasDAR Désherbage mécanique

  

Stratégie de désherbage mécanique de la féverole

Source : "Féverole de printemps et d'hiver - Guide de culture 2014-2015", ARVALIS - Institut du végétal / UNIP.


La réussite de l’intervention dépend :
- du sol (type, humidité…),
- du climat (nombre de jours sans pluie avant et après l’intervention),
- des adventices,
- du matériel (réglage, type, vitesse).

Page rédigée par Terres Inovia à partir de son expertise et des publications d’ARVALIS ‐ Institut du végétal et de l’UNIP.

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Culture de la féverole

Maîtriser la culture de la féverole (hiver & printemps)


Inoculation légumineuses

Inoculation des légumineuses (à graines et fourragères) : des connaissances nécessaires à la pratique


Toutes les formations