TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Enquête colza:

Renseignez votre biomasse sortie hiver !

Participer à l'enquête

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Développer les légumineuses en Occitanie : Co-construction d'une filière régionale pour un modèle agricole rentable, durable et responsable"

07 février 2019

Toulouse, le 7 février 2019 - Azuki, kabuli, fèves, pois, lentilles, etc., elles sont vertes, rouges(...)


Communiqué de presse : "Le guide de culture tournesol 2019 est disponible !"

29 janvier 2019

Paris, le 29 janvier 2019 - Terres Inovia publie son nouveau guide du culture tournesol. Outil préci(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseil colza Sud-Ouest - Charançon de la tige

Vos contacts en Régions Sud-Ouest


A.Micheneau - Sud Nouvelle Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées : Oléo-protéagineux 

C.Martin-Monjaret - Ouest Occitanie : Oléo-protéagineux 

15/02/2019

Les colzas du Sud-Ouest vont atteindre le stade de sensibilité vis à vis du charançon de la tige du colza dans les tous prochains jours. Le ravageur est actif depuis le début de la semaine la plupart des secteurs. Un point sur la situation est indispensable pour raisonner et intervenir à bon escient.

Etat des lieux

(source BSV du 14/02)

Stade du colza  :

Pour l’ensemble des parcelles du Sud-Ouest la reprise de végétation a eu lieu. La montaison, caractérisée par la production de tige tendre et donc l’apparition d’entre-nœuds, est observée dans 1/3 des parcelles du réseau BSV. Les conditions climatiques actuelles vont rapidement permettre d’engager la montaison sur l’ensemble des parcelles.

 



Charançon de
la tige du colza

Dynamique de vol :

Les températures maximales supérieures à 12-13°C ont permis de déclencher un vol généralisé, après une reprise d’activité permise déjà depuis plusieurs jours avec de températures supérieurs à 9°C.
Le réseau BSV confirme cette arrivée des charançons de la tige du colza, piégé dans 40% des parcelles. Selon les prévisions météorologiques des prochains jours, les températures maximales devraient être supérieures à 15°C avec des journées ensoleillées et sans vent. Ce sont des conditions idéales pour favoriser un vol massif de charançon de la tige du colza. Attention, des charançons de la tige du chou sont également capturés. Ces coléoptères d’apparence semblable aux charançons de la tige du colza ne représentent pas de danger pour la culture.

Bien comprendre le risque

 

Le risque repose sur la présence d’insectes aptes à pondre conjuguée à la présence de tiges tendres (à partir de la montaison). La maturité sexuelle des femelles est acquise en moyenne 8 à 10 jours après leur arrivée dans la culture ; cette durée est variable et pourrait être raccourcie par des températures exceptionnellement douces. Passé ce délai, elles cherchent à pondre en piquant la zone de la tige la plus tendre. Le risque potentiel pour la plante débute donc dès l'apparition des premiers entre-nœuds (stade C2) et se poursuit jusqu'à la fin de la montaison (le stade E marqué par la séparation des bourgeons floraux indique la fin du risque).

Faut-il intervenir ? identifiez votre situation avant toute décision

Tous les départements du Sud-Ouest sont concernés excepté la façade Atlantique (où le ravageur est pour l’instant absent).

- Les colzas entre progressivement en phase de sensibilité. Il est indispensable de vérifier si les entre-nœuds sont visibles.

- Produit : Intervenez à partir du milieu de semaine prochaine (20/02/2019) avec un produit à base de pyréthrinoïde qui offre la meilleure efficacité sur charançon de la tige.

Produits autorisés et précautions d'utilisation

Limiter l’apparition de résistances et préserver les auxiliaires !

Les résistances aux insecticides pyréthrinoïdes tendent à se développer (pucerons, méligèthes, charançons du bourgeon terminal et depuis 2015 : altises). Pour préserver les insectes auxiliaires et limiter le risque de sélection de ravageurs résistants, il convient de proscrire tout traitement hâtif ou systématique à des fins purement sécuritaires. Au printemps, afin de limiter la pression de sélection, si cela s’avère nécessaire, ne pas utiliser plus de 2 insecticides du même mode d’action même contre 2 insectes différents. Respecter la réglementation et les règles de décisions de lutte contre l’ensemble des ravageurs du colza.

 

Publications

Qualité des graines tournesol - récolte 2018

Qualité des graines tournesol - récolte 2018

La teneur en huile est de 43,9 %

Qualité des graines pois 2018

Qualité des graines pois 2018

La teneur en protéines moyenne des graines s’élève à 21,7 %

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Tous les outils

Formations

Protection globale

Colza et agronomie : de nouvelles stratégies pour répondre à de nouvelles exigences agro-environnementales


Nouvelles stratégies (Nouveauté)

Colza : de nouvelles stratégies pour limiter l’usage des insecticides


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut