TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

TERR'EAU BIO 2018

13 septembre 2018

TERR'EAU BIO 2018

Tous les événements

Enquête rendements protéagineux 2018 :

votre avis nous intéresse !

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Le soja s'implante en Ile-de-France : plus de 400 hectares cultivés !"

10 juillet 2018

Paris, le 10 juillet 2018 - Culture agroécologique qui mise sur la proximité, la durabilité et la co(...)


Communiqué de presse : "Le guide de culture colza 2018 est arrivé"

10 juillet 2018

Paris, le 9 juillet 2018 - Terres Inovia publie son nouveau guide de culture colza. Outil précieux p(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Info technique - Le tournesol, une culture rentable!

Vos contacts en Régions Sud

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne, Rhône-Alpes)

8/01/2018

Avec une réputation de culture moins exigeante que d’autres cultures d’été, le tournesol est souvent le « parent pauvre » de la rotation alors qu’un minimum de technicité permettrait de sécuriser ses résultats technico-économiques. Des marges de progrès sont possibles en activant des leviers adaptés à chaque situation : choix variétal,  travail du sol,  peuplement, contrôle des maladies, fertilisation boratée ou encore maîtrise du désherbage .

Le tournesol, une culture robuste et compétitive

En terme de régularité de marge brute (hors aides) * et selon le contexte agro-météo de l’année le tournesol ressort comme une culture robuste et compétitive.  Elle permet en effet d’absorber les fluctuations liées au contexte agronomique de la campagne et au prix du marché.

En 2017, les très bons rendements du tournesol, dans le Sud-Ouest  avec une moyenne comprise entre 27 et 28 q/ha, ainsi qu’en région Auvergne-Rhône-Alpes avec une moyenne estimée entre 28 et 30 q/ha sont à souligner. Ces performances permettent à la culture de rester très compétitive et ce malgré un contexte de prix en demi-teinte sur cette fin 2017.


Dans le Sud-Ouest par exemple, la marge brute moyenne régionale devrait être comprise entre 500 et 600 €/ha avec bien évidemment des différences selon le secteur géographique, la conduite de la culture et le potentiel agronomique des parcelles.

Dans les parcelles en sol profond, où des rendements moyens supérieurs à 30 q/ha ont été régulièrement enregistrés, elle pourra être comprise entre 700 et 900 €/ha.

 

 

Ainsi, malgré un contexte de marché plutôt délicat, les marges brutes du tournesol (oléique et linoléique) font preuve d’une bonne robustesse en 2017(voir graphique ci-contre) .

La comparaison multi-espèces d’été (en condition de conduite en sec) : maïs grain, soja, sorgho montre sur des résultats pluri-annuels que le tournesol est la culture la plus robuste tout en demeurant très compétitive . En effet c’est elle qui amortit le mieux les effets des variations de prix des graines et celles du climat estival.
(Résultats de 3 années d'essais 2014, 2015 et 2016 conduits par Terres Inovia en partenariat avec ARVALIS Institut du Végétal : comparaison des résultats technico-économiques de 4 espèces d’été menées sans irrigation dans le Sud-Ouest de la France : maïs grain, soja, sorgho  les  trois années d'essais ayant  été très contrastées au niveau de la contrainte hydrique estivale dans le Sud-Ouest) .

Des atouts économiques forts, avec des charges opérationnelles modérées

Au niveau économique, le tournesol profite d’un cycle court (4 à 5 mois) qui présente l’avantage de mobiliser la trésorerie sur un temps réduit, atout important dans le contexte économique actuel délicat de certaines exploitations agricoles. Les charges opérationnelles sont modérées, le plus souvent comprises entre 250 et 450  €/ha avec une moyenne nationale à 350 €/ha (source CER France). Par ailleurs, ces charges opérationnelles (engrais, semences, produits phytosanitaires) ont moins progressé au cours des dix dernières années en tournesol par rapport à d’autres espèces (colza, pois, blé tendre) (analyse Terres Inovia de données CER France)

Des marges de progrès économiques possibles avec un peu plus de technique  

Choix variétal, qualité et densité de semis, désherbage (y compris désherbage mixte) et éventuellement irrigation sont des leviers de progrès très efficaces.

La tournée d’été : un rendez-vous essentiel à ne pas manquer pour anticiper !

La tournée courant floraison permettra d’observer  la culture pour faire les bons choix lors du retour du tournesol sur la parcelle. On soulignera en particulier l’importance de l’observation pour choisir les variétés adaptées ( choix variétal (maladies,  présence d’orobanche cumana), mais aussi le futur programme de désherbage (niveau d’enherbement et adventices présentes),  ou de la fertilisation (carences  en Bore) …
Cette tournée devra être aussi incontournable que celle réalisée aujourd’hui pour le désherbage de post-levée des céréales : elle vous permettra d’améliorer significativement la marge de votre tournesol !  

Miser sur le désherbage mixte
L’association d’un désherbage chimique de prélevée  localisé sur le rang (herbi-semis) suivi d’un binage (désherbage mixte) apparaît comme une technique permettant d’augmenter la marge nette indicative (herbicides, mécanisation et temps de travail compris) de 40 €/ha par rapport à un désherbage chimique en plein et de 90 €/ha par rapport à un désherbage mécanique seul à base de 2 binages.
Ainsi associer désherbage chimique et mécanique en tournesol permet d’augmenter les revenus de l’agriculteur. C’est un levier majeur qui offre des marges de progrès en culture, d’autant que les bineuses progressent fortement en simplicité d’utilisation (systèmes de guidage de plus en plus performants) et débit de chantier.

 

(*) Marge Brute (hors aides) = Rendement X prix des graines – charges opérationnelles (engrais, semences et produits phytosanitaires)

Source : Le tournesol une culture rentable – Vincent Lecomte, coll. Matthieu Abella   (Terres Inovia) – RTR Sud-Ouest - décembre 2017  -

 

Publications

Fiche orobanche cumana

Fiche orobanche cumana

Savoir l’identifier pour protéger la culture et limiter son extension

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Méthanisation agricole (Nouveauté)

La méthanisation agricole : rentabilité des installations et valorisation des substrats agricoles


Culture du tournesol

Maîtriser la culture du tournesol


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut