TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

TERR'EAU BIO 2018

13 septembre 2018

TERR'EAU BIO 2018

Tous les événements

Enquête rendements protéagineux 2018 :

votre avis nous intéresse !

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Le soja s'implante en Ile-de-France : plus de 400 hectares cultivés !"

10 juillet 2018

Paris, le 10 juillet 2018 - Culture agroécologique qui mise sur la proximité, la durabilité et la co(...)


Communiqué de presse : "Le guide de culture colza 2018 est arrivé"

10 juillet 2018

Paris, le 9 juillet 2018 - Terres Inovia publie son nouveau guide de culture colza. Outil précieux p(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseils féverole d'hiver (Sud-Ouest) - Ascochytose-Botrytis

Vos contacts en région Sud-Ouest

 

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

Symptômes de botrytis
Taches d'ascochytose sur feuille

15/03/2018

Symptômes de maladies très fréquents dans les féveroles

De nombreux symptômes de botrytis et/ou d’ascochytose sont observés dans les parcelles de féverole du Sud-Ouest. Les feuilles les plus basses sont les premières touchées. Ces deux maladies sont très difficiles à différencier en début d'attaque et le plus souvent présentes en complexe dans la même parcelle.

BSV Ouest Occitanie du 15/03

Forte présence de la maladie à une période inhabituellement précoce

- Les observations de Terres Inovia rapportent un état sanitaire des féveroles préoccupant et toutes les parcelles du réseau BSV présentent des symptômes de botrytis et/ou d'ascochytose.
L’hiver plutôt doux et les fortes pluies de ce début d’année favorisent le développement précoce des maladies fongiques sur les jeunes plantes de féverole. Ce type d’événement a déjà été observé en 2015 et 2016.

- Les plantes (globalement entre 5-8 feuilles) n’ont pas atteint la période considérée comme sensible , période qui démarre à début floraison. La phase la plus vulnérable se situe au moment de la floraison et dure de 3 semaines à 1 mois

- Compte tenu de la forte pression des maladies, du climat doux et humide, la prise en compte du risque avant floraison pourra s'avérer justifiée pour en limiter la nuisibilité : on sait en effet qu'une attaque précoce s’avère préjudiciable pour la culture.


Conseil pratique

Un tour de plaine est à réaliser au plus vite afin de se situer vis-à-vis du risque.

 

Si la protection fongicide se justifie dès maintenant :
la stratégie de traitement à envisager doit donc préserver des solutions efficaces pour le contrôle des maladies à floraison tout en ralentissant leur développement avant floraison.

Rappelons que les traitements fongicides agissent en préventif sur feuilles saines et non pas en curatif sur feuilles attaquées.

 

Plusieurs éléments à prendre en compte pour décider d'une intervention

- La réflexion pour la suite de la campagne doit prendre en compte le stade de la culture et l’intensité d’attaque (nombre d’étages touchés et surface foliaire).

- Les conditions climatiques à venir seront déterminantes pour l’évolution des maladies, mais ce facteur est impossible à prévoir aujourd’hui.

- Le débouché et le rendement visés sont également des éléments de raisonnement du maintien de la culture, qu’il faut comparer ensuite avec le coût global prévisionnel de protection fongicide.

Fongicides autorisés sur féverole : tableau complet

Produits fongicides  

Depuis la simplification du catalogue des usages les produits pois peuvent être utilisés sur féverole, par contre, peu de produits sont pour l’instant reconnus sur féverole par les firmes. 

Les produits les plus couramment utilisés sont à base d’azoxystrobine et/ou chlorothalonil (Amistar, Amistar Opti, Banko 500…).
L’association des 2 permet de gérer le complexe ascochytose-botrytis ainsi que les premiers symptômes de rouille.

Les récentes ré-homologations de produits à base de chlorothalonil prennent en compte de façon plus restrictive la problématique de qualité des eaux souterraines.
Ces restrictions, consécutives à l’examen de chaque dossier de demandes d’AMM, sont propres à chaque produit ce qui se traduit par des restrictions parfois différentes d’un produit à l’autre

(1) Modification réglementaire Chlorothalonil : voir note chlorothalonil - févr.2016
Les récentes ré-homologations de produits à base de chlorothalonil prennent en compte de façon plus restrictive la problématique de qualité des eaux souterraines. Ces restrictions, sont propres à chaque produit ce qui se traduit par des restrictions parfois différentes d’un produit à l’autre. 
La note Terres Inovia précise les conditions d'emploi et restrictions d'usage pour chaque produit.

Ne pas confondre les deux maladies

La confusion entre les deux maladies est fréquente en début d'attaque. Pour les distinguer à partir des feuilles, retenez :

Botrytis : Nombreuses petites taches brunes (2-3 mmm)  plus uniformes et dispersées sur la feuille qui finissent par provoquer des nécroses.

Ascochytose (ou Anthracnose) :  taches peu nombreuses sur feuille. Au départ de couleur centrée, la tache s'élargit pour atteindre un diamètre supérieur à 3 mm. Les taches âgées sont de type « brûlure de cigarette » avec une plage blanche en son centre.

pour en savoir plus : Botrytis - Anthracnose

Publications

Fiche orobanche cumana

Fiche orobanche cumana

Savoir l’identifier pour protéger la culture et limiter son extension

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Tous les outils

Formations

Culture de la féverole

Maîtriser la culture de la féverole (hiver & printemps)


Maladies pois et féverole

Diagnostiquer et gérer les maladies du pois et de la féverole


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut