TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Enquête rendements protéagineux 2018 :

votre avis nous intéresse !

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Mise à jour des listes recommandées pour le colza"

10 août 2018

Paris, le 10 août 2018 – Alors que la récolte 2018 s’achève sur un bilan mitigé, Terres Inovia met à(...)


Communiqué de presse : "Récolte 2018 de céréales à paille, colza et pois : volumes et qualités généralement bons, malgré une météorologie atypique en 2017/2018"

09 août 2018

Après une année 2017 aux récoltes très satisfaisantes, la production française de céréales à pailles(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseil soja implantation : inoculation, densité de semis

Vos contacts en Régions Sud

 

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne - Rhône-Alpes)

27/04/2018

Le retour à des conditions sèches et ensoleillées permettent de débuter les semis de soja. Rappel des points essentiels à la veille des semis pour réussir cette étape, garante du potentiel de la culture.
Inoculation, densité de semis : les conseils 2018

1/ Prendre un bon départ

Qualité de la parcelle : les parcelles que vous avez choisies doivent respecter ces 3 contraintes 

  • Bonne disponibilité en eau: Bonne  RU ou parcelle irrigable
  • Eviter les  parcelles avec adventices trop concurrentielles  (en particulier morelle et phytolacca pour contrats alimentation humaine)
  • Pas de sols trop calcaire (>10%): pour un bon fonctionnement des nodosités

Période de semis : les périodes de semis optimales varient selon les régions (précocités) et selon la capacité des sols à se réchauffer. 

- Viser un sol réchauffé (10°C) pour une levée rapide et homogène.

- Les levées lentes et difficiles sont en effet particulièrement exposées aux ravageurs souterrains et aux fontes de semis.

Favoriser une levée rapide avec un lit de semences fin
Comme toute culture de printemps, le soja est très sensible à la structure du sol.

Pour éviter les tassements il convient de limiter le nombre de passages et intervenir toujours sur un sol bien ressuyé: l’objectif étant d’obtenir un lit de semence suffisamment fin.
Attention en sol battant : éviter un travail trop fin afin de limiter le risque de croute de battance. Un bon nivellement de la parcelle au moment du semis facilitera la récolte des gousses les plus basses au moment de la récolte.

2/ Inoculation : 70 à 80 % de l’azote utilisé par le soja est fourni par les nodosités !


Rendement et teneur en protéines du soja vont largement dépendre de cet apport azoté.  Vérifiez si votre parcelle a besoin d‘ être inoculée et choisissez les méthodes d’inoculation qui vous conviennent.

Avez-vous besoin d’inoculer votre soja ?

Les bactéries (Rhizobium japonicum) qui permettent à la culture d'être autonome en azote sont absentes des sols européens et doivent être apportées  sous forme d'inoculum.  Ces bactéries ont cependant une certaine durée de vie dans les sols, il est bon de savoir quand ré-inoculer ses parcelles.

Du nouveau dans les méthodes d’inoculation

 

Jusqu’à cette année en France, les bactéries pouvaient être apportées soit directement sur les graines avec une tourbe ou un liquide soit sur microgranulés avec tourbe.
Cette opération, effectuée chez l’agriculteur doit être réalisée avec soin car les bactéries sont fragiles. En particulier, il est important de respecter le délai entre la préparation de la semence et le semis selon l’inoculant choisi : souvent moins de 48 heures pour les inoculants disponibles jusqu’alors, jusqu’à 90 jours pour les inoculants récents (se reporter aux recommandations du fabricant).

 

2018 marque la première campagne avec une vraie disponibilité de semences certifiées pré-inoculées (ou pré-enrobée).
Cette  inoculation est faite de manière industrielle avec une technologie garantissant le maintien en vie des bactéries sur la graine jusqu’au semis.
Vérifiez bien si vos semences sont pré-inoculées ou si vous devez faire le mélange graine-inoculum à la ferme.

Voir le tableau des inoculants disponibles

 

3/ Semis : les variétés évoluent, leur comportement et nos préconisations aussi !

Suite à 4 ans d’essais conduits dans différentes régions de France, le soja nous a montré sa forte capacité d’adaptation et de compensation face à diverses structures de peuplement. Moins restrictives et davantage basées sur l’estimation des pertes potentielles à la levée dans vos parcelles, les indications suivantes vous permettront d’ajuster vos doses de semis.

Tenez compte des pertes à la levée

Des forts taux de perte à la levée sont souvent observés sur la culture du soja. Les facteurs de pertes doivent être anticipés dans le calcul des densités à semer (voir tableau ci-dessous)

Facteurs de pertes

Pertes à la levée(%)

Conseil

Faculté germinative liée à variété et au lot de semences

de 5 à 10%

La faculté germinative des semences de soja n’étant garantie qu’à des hauteurs de 80%, il peut être réalisé un simple test de germination peu de temps avant le semis. Augmenter la densité de semis avec les résultats du test de faculté germinative.

Hétérogénéité de la profondeur de semis et de la répartition sur le rang

de 2 à 10%

Utilisez un semoir monograine pneumatique ou augmentez la densité de semis avec  un semoir céréales. Abaissez la vitesse de semis : pas plus de 4-5 km/h pour assurer la régularité de positionnement sur le rang  et la régularité de la profondeur.

Attaques de ravageurs (mouche de semis, etc.)

de 2 à 10%

Préparation de sol inadéquate et/ou semis dans sol froid, augmentez la densité de semis

Type de sol


de 0 à 20%

Augmentez la densité en sols battants. Roulez le sol après semis surtout si sol motteux pour renforcer le contact terre-graine.

Travail du sol

de 2 à 10%

Augmentez de la densité en semis direct

Ajustez le peuplement recherché à la conduite hydrique envisagée

La répartition des plantes, autant sinon plus que le peuplement au m² à condition que celui-ci reste dans une norme acceptable, détermine la décision de garder ou ressemer une parcelle en cas de pertes importantes à la levée.

Calculez votre densité de semis en fonction du Peuplement recherché  et du pourcentage  de pertes envisagées
Exemple : variété de groupe I avec un objectif de peuplement de 40 pieds/m², avec une faculté germinative de 85% (soit 15% de pertes à la germination), semée au semoir à céréales :
Densité à semer = 40 + (15% x40)+ (10% x 40)= 50 pl/m² = 500 000 graines à semer à l’hectare

 

Publications

Fiche orobanche cumana

Fiche orobanche cumana

Savoir l’identifier pour protéger la culture et limiter son extension

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Tous les outils

Formations

Nouvelles technologies

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut