TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

RTR Orléans - le 24 janvier 2019

24 janvier 2019

RTR Orléans - le 24 janvier 2019

Orléans - RTR Ouest Le 24 janvier 2019

Tous les événements

Enquête colza:

Renseignez votre biomasse entrée hiver !

Participer à l'enquête

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Semis pois chiche 2019 : Respecter les contraintes techniques pour assurer la durabilité de la culture "

26 octobre 2018

Paris, le 26 octobre 2018 - Face à la forte croissance du marché, la culture du pois chiche connait (...)


Communiqué de presse : "Développer les légumineuses : un enjeu mondial pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement"

17 octobre 2018

Toulouse, le 17 octobre 2018 - Rendez-vous incontournable pour l'ensemble des acteurs de la filière,(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseil colza - reprise d'activité des insectes après le froid

Vos contacts en Régions Sud

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne, Rhône-Alpes)

9/03/2018

Le mois de février marqué par des pluies régulières, parfois très abondantes, s’est achevé par une vague de froid qui a touché l’ensemble du territoire français avec des conséquences plus ou moins dommageables pour le colza.
Cliquer sur la carte des températures mini pour l'agrandir


Les conditions climatiques à venir, absence de gelées, douceur, et ensoleillement suffisant, sont plus propices à la culture.

Cette semaine, les colzas atteignent en majorité le stade D2 dans le Sud-Ouest (BBCH53 : inflorescence principale dégagée).

 

 

Dans le Sud-Ouest : les gelées récentes sont, en général sans conséquences majeures

Malgré des températures minimales autour de -5 °C à -7 °C, les colzas ont dans l’ensemble bien supporté cette vague de froid, du fait de leur stade de développement au moment du gel. Peu de dégâts sont observables à ce jour, et ils sont concentrés sur les parcelles les plus précoces, ayant atteint le stade E1 (boutons séparés, allongement des pédoncules floraux).

Attention à la reprise d’activité des insectes, charançon de la tige notamment !

De tels niveaux de gel ne perturbent que très peu l’activité des insectes, notamment les charançons de la tige qui vont reprendre leur activité dès le retour de conditions favorables. 
- Dans le Sud-Ouest,  hors secteurs façade atlantique et Dordogne : Pour les parcelles  n’ayant pas réalisé de protection contre ce ravageur, il est recommandé d’intervenir dès que possible (voir conseil char tige du 23/02)
- Façade atlantique et Dordogne : pas de risque avéré, une intervention n’est pas justifiée. Poursuivre les observations et le suivi du BSV.

Présence de méligèthes dans la plupart des parcelles du Sud-Ouest.

Les méligèthes sont observées cette semaine dans la plupart des parcelles du Sud-Ouest mais à un niveau de population modéré. Quant aux colzas, ils sont dans l’ensemble vigoureux et poussants.

Ponctuellement, les situations peuvent différer avec une pression méligèthes plus forte et/ou un colza moins vigoureux. Aussi, un suivi à la parcelle est indispensable à ce jour pour raisonner la lutte contre ce ravageur au cas par cas, en tenant compte de l'état du colza, du nombre de méligèthe par plante et de l'utilisation d'une variété à floraison précoce comme méthode de contournement
voir la page ravageurs/méligèthe

Situations à risque d’asphyxie racinaire en Aquitaine

Les pluies localement abondantes depuis le début 2018 entraînent une hydromorphie des sols d’autant plus fatale sur des colzas mal enracinés. Les colzas changent de couleur (ils deviennent rouge/violet) et il peut s'en suivre un pourrissement des racines par asphyxie sur les sols particulièrement sensibles à l'hydromorphie (boulbènes ...). De simples rigoles de quelques dizaines de mètres peuvent parfois sauver des surfaces significatives de colza, surtout si les excès d’eau perdurent.

En Auvergne – Rhône Alpes

Les températures observées durant la vague froid de la semaine passée ont été particulièrement sévères, avec dans certains secteurs des minimales inférieures à -15°C. Cependant les colzas semblent peu impactés malgré des pertes de feuilles. Toutefois, certaines parcelles plus touchées par les larves d’altises ont été davantage sensibilisées au gel. Des pertes de pieds pourraient alors avoir lieu, mais visiblement sans impacter le potentiel de rendement.

A l’inverse de la situation décrite dans le Sud-Ouest, le vol du charançon de la tige n’avait pas débuté sur Auvergne-Rhône-Alpes avant la vague de froid. Il n’y a donc aucune urgence à intervenir. Avec le retour des températures, il est malgré tout indispensable de surveiller l’arrivée des charançons de la tige sur les parcelles. Quelques premières captures ont été enregistrées en tout début de semaine.

Rappel sur la tolérance au froid et point sur la situation dans le grand Sud

Le colza supporte des températures d’autant plus froides qu’il est encore proche du stade de repos végétatif; ensuite la tolérance au froid diminue d’autant plus que le stade avance .

Au stade repos végétatif au moment du gel : le colza tolère des températures largement négatives jusqu’à 17°C

Cette situation peut concerner de rares secteurs en altitude dans la région Auvergne Rhône-Alpes.
La tolérance aux températures négatives est accentuée en cas de couverture neigeuse (jusqu’à environ -22°c). Des dégâts mineurs peuvent être observés sur les feuilles qui blanchissent par destruction des parenchymes superficiels.

Attention, la tolérance du colza au froid diminue très fortement, en cas d’élongation automnale marquée.

Au Stades C2-D1: la plupart des dégâts sont réversibles si les températures ne plongent pas sous -6°c,la répétition du froid le plus vif doit se limiter à quelques matinées.

Cette situation est le cas général dans le Sud –Ouest : une majorité de parcelles de colza du sud-ouest étaient à ces stades C2 à D1 en 2ème décade de février, selon le BSV  Grandes cultures du 22/02/2018.

Entre les stades C2-D1 la tolérance au froid du colza reste d’autant plus importante que l’arrivée des gelées est progressive.
Très fréquemment, les tiges de colza se “tordent” lors de la croissance active qui suit les périodes de gel; ces symptômes restent sans conséquences négatives sur le potentiel de rendement des cultures.

 Attention :

Larves d’altises :  une attaque significative de larves d’altises qui pénalisent un colza déjà chétif peut le rendre sensible au froid. C’est le cas de parcelles très touchées cette année, qui ne résistent pas à -6°c à la montaison.

Elongation : Encore à ce stade, l’élongation automnale diminue très fortement la tolérance du colza au froid.) La destruction du bouton floral peut s’accompagner de fortes attaques de botrytis, en cas de froid plus intense,


Stade E-F1 : on peut observer des avortements de fleurs si les températures deviennent négatives.

Quelques cas observés sur des variétés très précoces type ES Alicia

En début floraison, les températures négatives, souvent associées à une forte perturbation de l’alimentation minérale, peut provoquer des avortement de boutons qui se déssèchent, sans trace de piqures d’insectes

 

En résumé: un colza en bon état sanitaire, et normalement développé tolère bien des gelées qui ne dépassent pas environ -6°c en reprise de végétation; de plus ces gelées restructurent et assainissent toutes les situations à tendance hydromorphes.

 

Publications

Qualité des graines tournesol - récolte 2017

Qualité des graines tournesol - récolte 2017

2017 : la qualité est au rendez-vous

Fiche orobanche cumana

Fiche orobanche cumana

Savoir l’identifier pour protéger la culture et limiter son extension

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Tous les outils

Formations

Fongicides-régulateurs

Adapter l'itinéraire technique du colza pour optimiser l'usage des fongicides


Orobanche colza, chanvre et tournesol

Faire face à l'orobanche du colza, du chanvre et du tournesol


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut