TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Colza non levé ou irrégulier : ne pas se précipiter pour le remplacer !"

28 septembre 2018

Paris, le 27 septembre 2018 – Avec des conditions climatiques difficiles liées à une période de séch(...)


Communiqué de presse : "Nouveau catalogue de formation Arvalis & Terres Inovia"

27 septembre 2018

Paris, le 27 septembre 2018 - ARVALIS – Institut du végétal et Terres Inovia proposent plus de 170 f(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseil colza - La pesée sortie hiver : point de départ pour raisonner la fertilisation azotée

Vos contacts en Régions Sud

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne, Rhône-Alpes)

18/01/2018

De façon générale, les colzas sont bien développés ce qui témoigne de quantités d’azotes absorbées  déjà importantes. Il existe néanmoins des situations de "petits colzas" qui  vont exiger une gestion différenciée de la fertilisation azotée. Cette différentiation se traduira non seulement au niveau quantitatif (dose d’azote à apporter) mais également au niveau des modalités d’apport date et dose d’apport. 
La stratégie de fractionnement de l’apport d’azote devra prendre en compte plusieurs éléments parmi lesquels la dose d’azote totale à apporter qui conditionnera des stratégies en 1 ou jusqu’à 3 apports pour les doses les plus élevées.

Mesurer la biomasse des colzas : c’est maintenant

La pesée de biomasse aérienne permet d'évaluer la quantité d’azote déjà absorbée par la plante et de calculer la dose à apporter dès la reprise de végétation pour atteindre l’objectif de rendement avec la méthode Réglette Azote colza® . Cette mesure est à faire sans tarder en particulier pour les colzas peu développés.

Auvergne, nord Rhône-Alpes : dans ces secteurs où les hivers sont très rigoureux, il est recommandé de combiner cette mesure à la première pesée réalisée en entrée hiver. Il sera ainsi possible de tenir compte des feuilles qui ont potentiellement gelées pendant l’hiver pour ajuster au mieux vos apports au réel besoin de la culture. L’azote de ces feuilles gelées n’est pas complètement perdu puisque l’on considère que 50 % sera récupéré par les plantes durant la croissance printanière. 

Méthode 

Premier apport : pas de précipitation sur les colzas bien développés

En effet, il faut souligner que les colzas sont toujours en période de repos végétatif et qu'un apport d’azote trop précoce ne serait donc pas valorisé. La reprise de végétation, liée à la longueur du jour, ne devrait pas démarrer avant début février dans le Sud.

Pour les colzas bien développés (cas général cette année), les quantités d’azotes absorbées sont déjà importantes et , sans pénaliser le rendement, les doses à apporter seront vraisemblablement peu élevées : des économies en perspectives sur ce poste.
Si un apport d’azote s’avère nécessaire après pesée, attendez le début de la montaison pour le faire. En effet, le colza a des besoins en azote importants dès la reprise de végétation mais plus particulièrement à partir du début montaison, pour l’élaboration des feuilles mais surtout des tiges et plus tard, des siliques.

Pour les « petits colzas », la pesée est à faire très rapidement.

Un premier apport de 50 unités sur fin janvier est envisageable sur les très petits colzas de façon à faciliter la reprise de végétation, tout en tenant compte de la règlementation sur les dates d’épandages. Mais attention, un apport d’azote trop conséquent serait contreproductif puisque les colzas ne seraient pas en capacité d’absorber et donc de valoriser tout l’azote apporté.

La méthode réglette Azote Colza®

Estimer l’azote déjà absorbé à partir du poids de matière verte

Il existe une corrélation simple entre la biomasse produite (poids de matière verte fraiche) et la quantité d’azote absorbée par la culture. La quantité mobilisée à ce jour dans la plante couvrira en partie les besoins de la culture.

La Réglette Azote Colza ® utilise cette relation pour évaluer et ajuster la quantité totale d’azote à apporter à la culture pour atteindre le rendement potentiel; de ce fait l’objectif de rendement est à fixer avec soin. 
Dans les situations avec de gros colzas, la méthode Réglette Azote Colza ® permet sans conteste des économies d’azote.  
Pour info : un colza d’1.5kg de Matière Verte/m² a déjà piégé environ 95 U d’azote dans le sol, c’est autant d’économisé dans les apports de printemps.

Evaluer la biomasse  en pratique : méthode de la pesée

1 - Mesurer la biomasse du colza avant la reprise de végétation par une pesée 

 

- prélever la matière verte du colza sur une surface 1 m².
- choisir une zone homogène de la parcelle
- couper les plantes au ras du sol sur une surface de 1 m²
- peser l’ensemble

Méthode de prélèvement à télécharger


Réaliser 2 à 4 prélèvements selon l'homogénéité de la parcelle. Sur les parcelles avec une forte hétérogénéité (petits et gros colzas), il conviendra de faire les pesées sur différentes zones. Faire la moyenne des mesures réalisée.

 

A savoir : Lorsque l'hétérogénéité est bien délimitée sur la parcelle (haut et bas de coteau par exemple) identifier des zones à peu près homogènes dans la parcelle pour y faire des pesées distinctes.  Cela permettra ultérieurement d'ajuster précisément la dose d'azote à apporter sur la parcelle.

2 - Utiliser l'outil Réglette Azote Colza ® pour obtenir la dose totale d'azote à apporter à la culture

Estimer le potentiel de rendement de façon réaliste : Une surestimation du potentiel de rendement conduit à apporter de l’azote qui ne sera pas valorisé. Une sous-estimation du potentiel se répercutera directement sur le rendement et au final par un manque à gagner

 

 Reporter les données sur l'outil Réglette Azote Colza® pour obtenir :

 

- la dose totale d'azote à apporter à la reprise de végétation

 

- les modalités de fractionnements

 

- le rapport PDF des recommandations

Evaluer la biomasse en pratique : autres méthodes 

Plusieurs méthodes (à base d’image, ou de mesure par capteurs) ont été développées et sont proposées aux agriculteurs. Elles sont utilisables à l’échelle de la parcelle ou à l’échelle d’un bassin de production.

Certaines solutions proposées sur le marché ont été évaluées par Terres Inovia et  intègrent  les règles de calcul Réglette azote colza® : demandez conseil à votre technicien.

Pour en savoir plus : cultiver-du-colza/fertilisation/azote/biomasse/

Publications

Qualité des graines tournesol - récolte 2017

Qualité des graines tournesol - récolte 2017

2017 : la qualité est au rendez-vous

Fiche orobanche cumana

Fiche orobanche cumana

Savoir l’identifier pour protéger la culture et limiter son extension

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Lutte contre les ravageurs

Lutter contre les insectes du colza en utilisant au mieux les outils disponibles


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut