TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

L'Isle-Jourdain (32) Les Culturales 2018

06 juin 2018

L'Isle-Jourdain (32) Les Culturales 2018

Venez découvrir les innovations et échanger entre professionnels de l'agriculture -Badge d'accès à télécharger ici

Tous les événements

Actualités / Presse

Le rapport d'activité de Terres Inovia est disponible !

04 mai 2018

Le rapport d'activité de Terres Inovia sur l'ensemble de l'année 2017 est disponible.

Lire le rappo(...)


Communiqué de presse "Développement des oléo-protéagineux en agriculture biologique : tous les acteurs mobilisés et des projets qui avancent"

27 avril 2018

Paris, le 27 avril 2018 – Organisées chaque année par Terres Inovia - l’institut technique des profe(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseil colza : charançon des siliques et pucerons cendrés

Vos contacts en Régions Sud

 

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne - Rhône-Alpes)


19/04/2018

La hausse des températures et les journées ensoleillées arrivent à point nommé pour les colzas actuellement en pleine floraison sur l'ensemble des secteurs. Un tour des parcelles est recommandé pour observer la présence éventuelle du charançon des siliques et du puceron cendré.

voir BSV de votre secteur

Le charançon des siliques

Le charançon des siliques est, selon les situations, déjà présent dans les parcelles de colza aussi bien dans les bordures qu'à l'intérieur. Compte tenu du retour des températures élevées cette semaine, l'activité de vol de l'insecte s’intensifie.

Parallèlement, la majorité des colzas du Sud-Ouest ont atteint le début de la période de sensibilité vis à vis de cet insecte. Ce sera également le cas très prochainement en Auvergne Rhône-Alpes. Rappelons que la phase de sensibilité vis à vis du charançon des siliques débute au stade G2 (les 10 premières siliques ont une longueur comprise entre 2 et 4 cm) et s'achève au stade G4 (10 premières siliques bosselées).

Raisonnez les interventions selon la pression insectes

Parcelles n'ayant pas atteint le stade G2 : peu de risque donc aucune intervention n'est justifiée.

Parcelles ayant atteint le stade G2 : présence à l'intérieur de la parcelle ou seulement en bordure ?

Les charançons commencent toujours leur progression dans les parcelles à partir des bordures. Ils peuvent y être détectés avant d’infester l’intérieur du champ.

- Charançons seulement en bordure  : appliquer alors un insecticide autorisé uniquement en bordure. Ce traitement sera bien souvent suffisant pour limiter efficacement la progression des insectes, et ainsi maîtriser l’attaque à moindre coût environnemental et économique.

- Charançons déjà à l'intérieur de la parcelle : appliquer un insecticide autorisé sur toute la parcelle sous réserve que le seuil de 1 charançon pour 2 plantes soit atteint (au-delà des 10 m de la bordure).


Choisir un produit homologué pour cet usage et bénéficiant de la mention abeilles (se référer aux étiquettes des produits). 
Insecticides utilisables en pulvérisation foliaire (mise à jour octobre 2017)

Rappel : Les dégâts occasionnés par le charançon lui-même sont considérés le plus souvent comme marginaux. La nuisibilité est provoquée par les cécidomyies qui utilisent les piqûres des charançons des siliques comme porte d'entrée au dépôt de leurs pontes. Les larves de cécidomyies se développent dans les siliques et provoquent ainsi des pertes de rendement. 

Pucerons cendrés  

Les premières colonies de pucerons cendrés font aussi leur apparition dans certains secteurs (Gers, Tarn, Haute-Garonne et Pyrénées Atlantique) et le seuil des 2 colonies par m² est atteint dans certaines parcelles.

Les populations sont donc à surveiller de près au regard des belles journées annoncées.
Seuil de sensibilité du colza : de la reprise de végétation au début de la maturation (G4)
- Seuil de nuisibilité : 2 colonies par m²

 

Choisir un produit homologué pour cet usage et bénéficiant de la mention abeilles (se référer aux étiquettes des produits). 
Insecticides utilisables en pulvérisation foliaire (mise à jour octobre 2017)

 



Plus de détails : rubrique colza insectes de printemps

Les abeilles butinent, protégez les ! Suivez la réglementation « abeille »

1 - Dans les situations proches de la floraison, en pleine floraison ou en période de production d’exsudats, utiliser un insecticide ou acaricide portant la mention "abeille", autorisé "pendant la floraison mais toujours en dehors de la présence d’abeilles" et intervenir le soir par température <13°C (et jamais le matin) lorsque les ouvrières sont dans la ruche ou lorsque les conditions climatiques ne sont pas favorables à l'activité des abeilles, ceci afin de les préserver ainsi que les autres auxiliaires des cultures potentiellement exposés.
2 - Attention, la mention "abeille" sur un insecticide ou acaricide ne signifie pas que le produit est inoffensif pour les abeilles. Cette mention "abeille" rappelle que, appliqué dans certaines conditions, le produit a une toxicité moindre pour les abeilles mais reste potentiellement dangereux.
3 - Il est formellement interdit de mélanger pyréthrinoïdes et triazoles ou imidazoles. Si elles sont utilisées, ces familles de matières actives doivent être appliquées à 24 heures d’intervalle en appliquant l’insecticide pyréthrinoïde en premier.
4 - N’intervenir sur les cultures que si nécessaire et veiller à respecter scrupuleusement les conditions d’emploi associées à l’usage du produit, qui sont mentionnées sur la brochure technique (ou l’étiquette) livrée avec l’emballage du produit.
5 - Afin d’assurer la pollinisation, de nombreuses ruches sont en place dans les parcelles de multiplication de semences. Les traitements fongicides et insecticides qui sont appliqués sur ces parcelles, mais aussi dans les parcelles voisines, peuvent avoir un effet toxique pour les abeilles. Limiter la dérive lors des traitements. Veiller à informer le voisinage de la présence de ruches.
Pour en savoir plus : deux documents à télécharger et diffuser autour de vous !

Fiche : pois protéagineux - Bonne pratiques de traitement
Les abeilles, des alliées pour nos cultures : protégeons-les !  

Publications

Les abeilles, des alliées pour nos cultures : protégons-les !

Les abeilles, des alliées pour nos cultures : protégons-les !

Cette note a été rédigée par un groupe de travail DGAl1, APCA2, ITSAP-Institut de l’abeille3, ADA4 France et soumise à la relecture du CNE5.

Qualité des graines pois récolte 2017

Qualité des graines pois récolte 2017

Les surfaces de pois en France se sont stabilisées en 2017 à 199 000 ha (201 000 ha en 2016) suite à la belle progression observée depuis 2014.

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Yara ImageIT

Yara ImageIT

Application mobile - Calcul de biomasse colza par prise de photo

Tous les outils

Formations

Culture du colza

Les bases de la culture du colza


Réussir sa conversion en bio

Les bases techniques et agronomiques pour réussir les grandes cultures en agriculture biologique


Toutes les formations