TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Orléans - le 25 janvier 2018

25 janvier 2018

RTR Orléans - le 25 janvier 2018

Orléans - RTR Ouest Le 25 janvier 2018

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "L’agronomie au coeur du choix variétal"

14 décembre 2017

Paris, le 14 décembre 2017 – Avec des rendements moyens à plus de 27 quintaux par hectare, le tourne(...)


Communiqué de presse : "Nouvelle étape dans le partenariat entre les réseaux des Chambres d’agriculture et des instituts techniques agricoles"

29 novembre 2017

Le 29 novembre 2017 - Dans un contexte agricole et territorial en pleine mutation, l’APCA et l’Acta-(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Point protéagineux - 17 mars

Vos contacts en Régions Sud

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne, Rhône-Alpes)

C.Chambert - Référente protéagineux - SUD


De très belles parcelles de pois dans le Sud

Les conditions météo sont globalement favorables au développement des cultures de pois et féveroles qui progressent régulièrement depuis la mi février. Dans le Sud-Ouest, les pluies significatives début mars ont été particulièrement les bienvenues et les températures actuellement à la hausse sur l’ensemble des secteurs jouent également en faveur de ces conditions «poussantes».

Les parcelles de pois comme celles de féveroles ont globalement bien progressé et se situent entre le stade 6 feuilles et 10 feuilles, les pois d’hiver étant un peu plus développés que les pois de printemps.

Coté ravageurs, la présence de sitones identifiée depuis fin février se maintient notamment dans le Sud-Ouest mais les morsures restent dans la plupart des situations, à un niveau en dessous du seuil de nuisibilité. Par ailleurs, les pois et les féveroles ont maintenant dépassé le stade 6 feuilles dans la plupart des situations et sont donc hors période de risque. Seuls les pois et féveroles les plus tardifs qui n’ont pas encore atteint 6 feuilles doivent être surveillés.

Les parcelles de protéagineux sont dans l’ensemble saines et propres.
A signaler toutefois quelques symptômes d’ascochytose sur premières feuilles observés très localement en Haute-Garonne, dans des parcelles de pois d’hiver semées tôt.

Compte tenu des conditions météo actuellement favorables au développement des cultures, la période de surveillance approche. La surveillance de l'ascochytose est recommandée lorsque les pois atteignent 10-12 feuilles, début de la période de risque pour les pois d’hiver ou début floraison pour les pois de printemps.

Publications

Qualité des graines de féverole 2016

Qualité des graines de féverole 2016

Teneur en protéines : niveau très satisfaisant à 29,1%

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Culture du pois

Maîtriser la culture du pois (hiver & printemps)


Inoculation légumineuses

Inoculation des légumineuses : des connaissances acquises à la pratique


Toutes les formations