TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Rendements protéagineux 2017

Saisissez vos

rendements en protéagineux

(pois, féverole, lupin, lentille

et pois chiche)

(moins de 5 minutes !)

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Oléo-protéagineux en agriculture biologique : Toute une filière mobilisée pour des cultures à fort potentiel"

19 septembre 2017

Avec des surfaces d’oléo-protéagineux cultivées en agriculture biologique qui progressent de manière(...)


Communiqué de presse "Plateforme Syppre vandalisée à Montesquieu-Lauragais"

22 août 2017

ARVALIS - Institut du végétal, l’Institut Technique de la Betterave et Terres Inovia portent plainte(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseil tournesol - récoltez sans tarder

Vos contacts en Régions Sud

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne, Rhône-Alpes)

Les périodes de fortes chaleurs de ce mois d’Août ont accéléré la maturité des tournesols qui avance à grand pas. Les récoltes ont commencé mais nombreuses sont les parcelles qui doivent être récoltées sans tarder.

Récolter au bon stade pour une récolte de qualité

Récolter le tournesol au bon stade est un enjeu important. Il s'agit en effet de limiter les pertes des graines dues aux oiseaux et aux maladies de fin de cycle, assurer une récolte dans de bonnes conditions et préserver la qualité de l’huile : une récolte trop tardive ou une humidité des graines trop élevée provoquent en effet une acidification de l’huile.

Récolter dès que les parcelles auront atteint le stade de maturité optimal.

L’observation des plantes est un bon indicateur pour déterminer le stade optimal de récolte : le dos du capitule vire du jaune au brun, les feuilles sont toutes sénescentes, la tige se dessèche. Il est inutile, voire risqué, d’attendre que les plantes soient toutes noires. Les abaques photographiques ont vocation à évaluer la situation, mais les valeurs d’humidités associées restent indicatives. En complément, il est fortement recommandé de réaliser une mesure d’humidité sur un échantillon récolté mécaniquement. Les prélèvements manuels de graines sous-estiment généralement l’humidité.

Observer les plantes

 Cliquez sur les graphiques pour les agrandir

La maturité progresse rapidement

Sud-Ouest et Sud-Est 
Dans le Sud Est il est recommandé de récolter sans attendre sur les coteaux et en sols superficiels : dans ces situations les prévisions de rendement sont pessimistes et les  tournesols ont largement atteint la maturité. Sur les sols à bonne RU (> à 150 mm) les récoltes devraient commencer également très prochainement. Dans le Sud-Ouest, certaines situations sont très avancées en maturité en particulier les parcelles concernées par le phénomène de « pied sec » et les situations sur sols peu profonds.
Globalement les semis de fin mars sont bien évidemment les plus avancés et si les températures chaudes se maintiennent la plupart des parcelles atteindront la maturité récolte début septembre.
Rhône-Alpes- Auvergne
Les toutes premières récoltes ont débuté autour du 25/08, et on peut désormais observer plusieurs parcelles prêtes à être récoltées.  En revanche, les parcelles les plus tardives nécessiteront encore au moins pour 15-20 jours selon les secteurs, pour atteindre la maturité et le taux d’humidité optimal (8-9%).

Soyez attentifs à la présence éventuelle d’Orobanche cumana

Dès lors que les feuilles sont tombées (et du haut de la moissonneuse batteuse, a fortiori), il est aisé de repérer la présence éventuelle d’Orobanche cumana. La présence d’un seul foyer doit être prise en considération pour mettre en œuvre les mesures préventives afin de limiter l’extension de ce parasite. 

Rappelons que chaque hampe d’Orobanche cumana produit 100 000 à 1 million de graines et que ces graines ont une durée de vie de 10 ans dans le sol ! Noter également que cette Orobanche est spécifique du tournesol et ne se développera pas sur d’autres cultures (colza,pois, …)

Recommandations au moment de la récolte

Visiter la parcelle avant la récolte et repérer d’éventuels foyers d’orobanche cumana

En cas de présence, appliquer les mesures préventives  suivantes :
- Récolter  cette parcelle en dernier. Dans les secteurs de la parcelle où l’orobanche a été repérée, couper le broyeur de la moissonneuse.
- Nettoyer soigneusement le matériel après usage, les graines d’orobanche sont en effet susceptibles de se disséminer d’une parcelle à l’autre par cette voie.
- Enfouir dès que possible les cannes infestées après la récolte. Eviter le broyage qui dégage beaucoup de poussière et accroît la dissémination.

La présence d’Orobanche cumana doit être signalée auprès de  www.terresinovia.fr, auprès de votre contact technique, ou directement auprès de Terres Inovia par téléphone (05 62 71 79 36) ou par mail (c.monjaret@terresinovia.fr)

 

En savoir plus sur la récolte, le matériel de récolte et la qualité des graines

Publications

Qualité des graines de tournesol 2016

Qualité des graines de tournesol 2016

2016 : teneur en huile en retrait par rapport aux 3 dernières années

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

La qualité des tourteaux de tournesol pour l’année 2016 est proche de celle observée les années précédentes.

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Orobanche colza et tournesol (Nouveauté)

Faire face à l'orobanche du colza et du tournesol


Réussir sa conversion en bio (Nouveauté)

Réussir sa conversion en agriculture biologique en grandes cultures


Toutes les formations