TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Actualités / Presse

Cultures oléo-protéagineuses : le gel aura un impact limité si la pluie revient

25 avril 2017

Communiqué de presse concernant l'impact du gel sur les cultures oléo-protéagineuses

 

CP - "Cultu(...)


Dossier de presse présentation des Culturales 2017

20 avril 2017

Dossier de presse proposé lors de la conférence de presse du 12 avril concernant le lancement des Cu(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseil tournesol : mildiou - désherbage de postlevée

Vos contacts en Régions Sud

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne, Rhône-Alpes)

19/05/2017

Surveiller le mildiou dans le Sud-ouest

Les conditions actuellement très pluvieuses dans le Sud-Ouest sont propices au développement du mildiou. Lors d’épisodes pluvieux, le ressuyage se fait lentement et l’eau stagnante crée des conditions particulièrement favorables aux attaques de mildiou. 

Participez à la surveillance du territoire en allant sur vos parcelles

Une attaque de mildiou est d’autant plus importante à signaler si vous avez semé une variété RM8 ou RM9 (résistante aux races de mildiou les plus fréquentes).  En effet, si dans une telle situation des symptômes sont observés, cela peut signifier qu’une nouvelle race de mildiou est présente sur la parcelle.

La lutte contre le mildiou est obligatoire

La lutte contre le mildiou, organisme nuisible de quarantaine, est obligatoire et fait l’objet d’une réglementation qui en précise les modalités voir tournesol mildiou réglementation

En cas de symptômes observés

Dans tous les cas, si vous observez une attaque touchant plus de 30% de plantes en moyenne sur une parcelle :   
- il est obligatoire de la signaler à votre SRAL  (Service Régional de l’Alimentation);

- Par la suite, pour réduire le réservoir d’inoculum qui s’est constitué à l’issue de cette forte attaque et limiter le risque de contamination pour les années futures, il vous sera interdit de cultiver du tournesol durant les 3 années suivantes sur cette parcelle.

voir la page tournesol/maladies/mildiou/moyens-de-lutte/

Désherbage de postlevée et variété VTH(*) :  intervenir à 3-4 feuilles du tournesol

Respectez le stade d'application

- appliquez l’herbicide de postlevée associé à votre variété VTH au stade 3-4 feuilles du tournesol pour une efficacité optimale.
Au-delà  de 4 feuilles, celle-ci peut décroître très rapidement (cas du chénopode ou des graminées avec Pulsar 40, de la morelle avec Express SX).

- pour une application fractionnée il est conseillé d’intervenir dès 2-3 feuilles.

Les interventions trop tardives (6-8 feuilles) sont inefficaces, certaines plantes redémarrant par les bourgeons axillaires. 

 

Respectez la dose en particulier pour les flores difficiles (tournesol sauvage, ambroisie …. )

-  Contre les tournesols sauvages  utiliser la pleine dose (PULSAR 40 1,25 l/ha ou Express SX 45g/ha + Trend 90);

- en présence d’ambroisie plusieurs modalités sont possibles : une application (à 4 feuilles) ou  2 applications fractionnées, la première à 2-3 feuilles, puis la seconde 8 à 10 jours plus tard.

Si pour le binage la fenêtre d’intervention est relativement large, celle de  l’herbicide de postlevée est plus restreinte et doit être impérativement respectée.

Ne laisser aucune zone non désherbée, surtout en présence de tournesols sauvages.

Les tournesols sauvages appartiennent à la même espèce  Helianthus annuus  que les hybrides cultivés tolérants à l’herbicide. La tolérance à l’herbicide peut donc être acquise par le tournesol sauvage par croisement avec l’hybride cultivé. L’herbicide peut ainsi devenir inefficace contre les tournesols sauvages, en quelques années seulement.
Si nécessaire, compléter l’application de l’herbicide par un binage (entre les stades 2 feuilles et 12-14 feuilles).

S’il reste des tournesols sauvages dans des zones non traitées ou en bordure immédiate de la parcelle, il est impératif de les détruire avant floraison (arrachage, broyage, etc.).

Bien nettoyer la cuve avant passage sur tournesol.

Pulsar 40 est un produit ayant un fort pouvoir de solubilisation des résidus d’herbicides dans les cuves, l’hypothèse d’un décapage de cuve peut souvent être avancée suite aux diagnostics de phytotoxicité constatés au champ (notamment à base de produit maïs Dicanba, Banvel, Adengo…). Veillez donc à bien nettoyer la cuve avec un produit adéquat.

* VTH = variété tolérante aux herbicides


Publications

Qualité des graines de colza récolte 2016

Qualité des graines de colza récolte 2016

Une teneur en huile préservée au Sud.

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Janvier 2017 : "Interventions de printemps : renforcer la résistance aux aléas"

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Yara ImageIT

Yara ImageIT

Application mobile - Calcul de biomasse colza par prise de photo

Tous les outils

Formations

Protection globale

Colza et agronomie : de nouvelles stratégies pour répondre à de nouvelles exigences agro-environnementales


Associer son colza (Nouveauté)

Associer son colza à des légumineuses : conduite et bénéfice pour la culture et le système de culture


Toutes les formations