TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Promosol, 40 ans de partenariat public-privé pour l’amélioration variétale"

19 octobre 2017

Paris, le 19 octobre 2017 - Créée en 1977, l’association Promosol est issue d’un partenariat initié (...)


Communiqué de presse : "Oléo-protéagineux en agriculture biologique : Toute une filière mobilisée pour des cultures à fort potentiel"

19 septembre 2017

Avec des surfaces d’oléo-protéagineux cultivées en agriculture biologique qui progressent de manière(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseil soja : irrigation - 18 juillet

Vos contacts en Régions Sud

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne, Rhône-Alpes)

18/07/2017

Le positionnement des apports d'eau est un point essentiel

 
La satisfaction des besoins en eau du soja est primordiale pour assurer le bon fonctionnement des nodosités et viser une production de haut niveau en termes de rendement et de qualité, c’est-à-dire avec une teneur en protéines élevée.

La période de sensibilité durant laquelle il faut viser la satisfaction des besoins est comprise entre le début de la floraison (stade R1) et le stade limite d’avortement des graines dans les gousses (stade R6).





+ 8 à 10 q/ha par 100 mm apportés :
les besoins totaux des variétés des groupes I et II sont compris entre 450 et 570 mm (objectif de rendement de 35 q/ha aux normes dans le Sud-Ouest)

En condition de disponibilité en eau non limitante  

Répartir les apports sur la période de sensibilité du soja au stress hydrique
Bien connaitre la réserve hydrique de son sol et prendre en compte la pluviométrie

En condition de disponibilité en eau limitée

Apporter 3 à 4 tours d’eau de 40 mm bien placés dans le cycle
Tenir compte du type de sol :
- en sols superficiels : privilégier la phase début floraison à début grossissement du grain (de R1 à R6)
- en sols profonds : privilégier la phase mi-floraison à fin formation des gousses (de R3 à R7)

Apports tardifs :
un bénéfice assuré sur poids de mille graines (PMG), teneur en huile et teneur en protéines.

Des précautions à prendre 

Dans tous les cas, il convient de prendre quelques précautions pour prévenir des effets négatifs : verse et sclérotinia. Tenir compte des caractéristiques de la variété implantée (verse, sclérotinia), de la situation de la parcelle, de son historique sclérotinia et de la densité de peuplement.

PRATIQUE

Sous enrouleur, il faut éviter de provoquer la verse du soja, qui peut favoriser des attaques de sclérotinia si  une période fraîche et humide perdure en cours d’été. 
L’utilisation de buses d’aspersion d’un diamètre raisonnable (inférieur à 18 à 20 mm) permet de limiter ce risque de verse dans la majorité des cas.

 

 Pour en savoir plus  : page soja irrigation

Publications

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

La qualité des tourteaux de tournesol pour l’année 2016 est proche de celle observée les années précédentes.

Qualité des tourteaux de colza 2016

Qualité des tourteaux de colza 2016

La qualité des tourteaux de colza pour l’année 2016 est relativement proche de celle observée l’année précédente.

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Nouvelles technologies

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Toutes les formations